Agriculture
Julie Van Damme

Nouvelles du sous-marin imPAACte

La Politique Agricole Commune ou son acronyme PAC vous disent vaguement quelque chose ? Voire rien du tout !? Ne culpabilisez pas,

Agriculture
Noé Lecocq

Agrocarburants : la Commission européenne recale la Belgique

La Commission européenne n’a pas voulu avaliser la prolongation du système belge de promotion des agrocarburants. Elle estime que ce système favorisant sept raffineurs belges constitue avant tout une construction protectionniste et non un moyen de garantir la durabilité des agrocarburants comme l’affirmaient les autorités belges. La Commission renforce ainsi la position des ONG belges (Inter-Environnement Wallonie, CNCD-11.11.11, Oxfam en Belgique, Natuurpunt, FIAN, CETRI, Pesticides Action Network) qui dénoncent de longue date le soutien accordé par les autorités belges à des agrocarburants, certes produits en Belgique mais néanmoins globalement néfastes pour l’environnement et ayant un impact négatif sur les populations du Sud.

Agriculture
Noé Lecocq

Agrocarburants : bataille de lobby en cours…

Suite à la position adoptée par la Commission européenne sur les agrocarburants l’automne dernier, les réactions sont vives. Le numéro 52 de la revue Renouvelle a présenté la proposition de la Commission, ainsi qu’un entretien avec Frédéric Dupont résumant la position de l’asbl ValBiom (association pour la promotion de la biomasse non-alimentaire, qui fédère les entreprises actives dans le secteur). Cette publication a suscité une réaction d’Inter Environnement Wallonie. « Pour nous, ainsi que pour la majorité des ONG européennes qui travaillent sur ce sujet (BEE, T&E, Greenpeace, WWF, Oxfam, etc.), la proposition de la Commission est trop timide et le lobby des industriels comme ValBiom va dans le mauvais sens. La politique européenne en matière d’agrocarburants a déjà de nombreux impacts négatifs, très clairement en matière de climat, mais aussi en matière d’accès à la terre et à l’alimentation dans les pays du Sud. » Ci-dessous, l’interview de Noé Lecocq, invité par l’APERe à présenter le point de vue d’IEW et des ONG dans la revue Renouvelle de mai 2013.

Agriculture
Lionel Delvaux

Néonicotinoïdes : après les abeilles et les oiseaux, ils déciment la vie aquatique !!

Après les abeilles et l’avifaune, les néonicotinoïdes sont incriminés pour leurs impacts sur la biodiversité aquatique. Une nouvelle recherche menée sur le terrain et à grande échelle montre que l’imidaclopride, un pesticide systémique de la famille des néonicotinoïdes, a une influence néfaste sur les libellules, les éphémères, les escargots et les crustacés. Dans cette étude très récente, les concentrations d’imidaclopride dans les eaux de surface du réseau de surveillance néerlandais sont couplées à l’observation d’animaux aquatiques. Dans les cours d’eau et rivières pollués au-delà de la norme autorisée, la diversité biologique a diminué de 70 %.

Agriculture
Lionel Delvaux

Néonicotinoïdes, serial killers !

Les débats sur les causes du déclin des abeilles ont révélé au grand public l’existence d’une famille d’insecticides particulièrement dangereux, les néonicotinoïdes. Leur toxicité se limite-t-elle aux seules abeilles ? Le point.

Agriculture
Lionel Delvaux

Réduire les pesticides en Wallonie : participez à la consultation publique !

L’élaboration d’un plan de réduction des pesticides constitue un enjeu véritable pour notre pays classé cinquième pays européen le plus dépendant aux pesticides. La Wallonie, à la suite du Fédéral, soumet son plan de réduction à la consultation du public. Ce premier plan est ambitieux pour les autorités publiques qui se passeront à terme de pesticides mais il se contente, pour le reste, de se conformer aux obligations légales et aux avancées fédérales.

Agriculture
Valérie Xhonneux

Programme fédéral de réduction des pesticides : l’avis d’IEW

La directive 2009/128/CE du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009 instaurant un cadre d’action communautaire pour parvenir à une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable impose à la Belgique de programmer et de réaliser un plan d’action national de réduction des produits phytopharmaceutiques, qui doit être révisé tous les cinq ans au moins. La partie fédérale (Programme fédéral de réduction des pesticides ou PFRP) de ce plan a été soumise à consultation des différents organes consultatifs fédéraux. Voici l’avis de la Fédération sur ce document.

Agriculture
Lionel Delvaux

Les MAE, un enjeu pour notre biodiversité !

Lors de la présentation du budget au Parlement, le Ministre Carlo Di Antonio a annoncé le dépassement de l’enveloppe affectée aux mesures agroenvironnementales (MAE). Victimes de leur succès, le renouvellement des contrats agroenvironnementaux arrivant à terme ainsi que les nouveaux engagements seraient limités en 2013 à 2 méthodes agroenvironnementales ciblées parmi les 10 du programme. Cette mise en veille intervient en pleine période d’incertitude. Le programme agroenvironnemental wallon doit en effet être révisé en profondeur. Les mesures actuelles s’inscrivent dans le Programme wallon de Développement Rural (PwDR) 2007-2013. Le prochain PwDR (2014-2020) devra intégrer tant l’évolution du cadre réglementaire européen – qui n’est toujours pas arrêté – que la révision à la baisse des budgets affectés au développement rural.

Agriculture
Karine Thollier

Eaux wallonnes : un cocktail chimique

Ce n’est un secret pour personne, les eaux wallonnes, notamment nos eaux de surfaces (rivières, lacs, fleuves) sont polluées. Les

Agriculture
Laurence de Callataÿ

Lait : un soutien à valeur-ajoutée

La crise du lait vient de faire, une fois de plus, la Une de l’actualité. Après avoir arrosé les champs

tohogne.jpg
Agriculture
Hélène Ancion

Du bon aménagement des lieux champêtres

Un hameau de la commune de Durbuy est visé par un ordre de police : les habitants de la rue de Longchamps ont été sommés par ordre de police en janvier 2012 de quitter les lieux endéans les quatre mois. Quel péché ont-ils commis ? Celui de vivre dans une zone du plan de secteur qui ne se prête pas à la résidence.