Alimentation
Anne Thibaut

“Manger demain” : c’est parti !

A l’initiative du Ministre de la Transition écologique, Carlo Di Antonio, le Gouvernement Wallon a, approuvé la stratégie “Manger demain”

Alimentation
Laurence de Callataÿ

De la durabilité de l’industrie alimentaire

C’est ambitieux et volontaire, la fédération de l’industrie alimentaire veut réduire ses impacts environnementaux à néant. Cent actions devraient mener

Alimentation
La Pastèque

TV + Pub = enfants obèses

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme en Europe. En cause, la malbouffe vantée par les publicités. Des spots qui séduisent les plus jeunes et favorisent l’obésité infantile sur tout le continent. En cause : une réglementation laxiste du marketing.

Alimentation
Alain Geerts

Viande : au nom du fric !

L’actualité récente en matière d’alimentation (le “boeuf-cheval roumain” dans nos plats préparés et le retour autorisé par l’Europe des farines

Agriculture
Inter-Environnement Wallonie

Alimentation durable : actions !

Il y a des défis qu’on se doit de relever. L’alimentation en est un. Plus qu’un symbole, une alimentation adéquate

Etude de faisabilité du projet “Appétit’Champs”: les document de la journée de présentation.

“Appétit’Champs” est un projet du Rawad (Réseau des Acteurs Wallons pour une Alimentation Durable). Son objectif: développer une filière d’alimentation durable au départ des restaurants de collectivités situés à Namur. Sa stratégie: reconnecter la production locale et la consommation dans les cantines, aider agriculture et alimentation à opter pour la durabilité. L’étude qui sera présentée le 28 février 2012 porte sur les cantines namuroises et leurs filières d’approvisionnement ainsi que sur les stratégies à mettre en ½uvre pour y développer l’alimentation durable. Cette étude servira de base au plan d’action du projet “Appétit’Champs”.

Alimentation
Pauline de Wouters

La fat-tax danoise : gadget ou outil fiscal efficace ?

À peine entrée en vigueur au Danemark, la taxe sur la malbouffe suscite déjà des vagues. Au Danemark même où les consommateurs se sont rués à leur supermarché qu’ils ont dévalisé en vue d’anticiper la taxe sur les graisses et où la Confédération danoise des industries qualifie cette disposition fiscale de cauchemar administratif. En Belgique, l’idée d’une telle taxe ne semble pas faire l’unanimité. Pourtant, avec 300 millions de personnes en surpoids dans le monde (et un Belge sur deux est obèse ou en surpoids), il semble de plus en plus urgent de mettre en place une politique ambitieuse en matière de lutte et prévention de surpoids et l’obésité, au sein de laquelle la taxe sur les graisses, par ailleurs encouragée par l’OMS depuis 2003, devrait sérieusement être considérée. Néanmoins, l’outil fiscal ne pourra se suffire à lui-même pour lutter contre ce fléau du XXIème siècle. Il devra au contraire s’inscrire dans une politique plus vaste intégrant à la fois outils coercitifs (étiquetage, …), outils fiscaux et mesures d’accompagnement.

Alimentation
Pierre Titeux

Stratégie de com et efficacité : l’exemple de PETA

L’association PETA (acronyme de People for the Ethical Treatment of Animals), réputée pour ses actions percutantes dont les plus célèbres sont sans doute les manifestations sur le thème “Plutôt nue qu’en fourrure”, a produit un spot en faveur du végétarisme qu’elle souhaitait diffuser lors des pages publicitaires de la retransmission télé de la finale du Super-Bowl, événement phare de la vie américaine. Problème: le spot en question a été refusé en raison de sa connotation sexuelle trop suggestive.

Agriculture
Inter-Environnement Wallonie

Dernier conseil européen de l’environnement de la présidence belge…

Le mouvement environnemental belge (Bond Beter Leefmilieu, BRAL, Greenpeace, Inter-Environnement Bruxelles, Inter-Environnement Wallonie, Natagora, Natuurpunt et le WWF) plaide pour que des objectifs ambitieux et concrets soient définis ce lundi 20 décembre, tant en matière de biodiversité que pour les OGM et la gestion durable des matières. Ces objectifs doivent de surcroît être intégrés dans toutes les autres politiques. La Ministre flamande de l’environnement, Joke Schauvliege présidera ce dernier conseil des Ministres de l’environnement de la présidence belge. Les associations l’invitent à saisir à deux mains cette dernière chance d’enfin transformer les objectifs flous en règles concrètes.

Agriculture
Lionel Delvaux

OGM – la Commission propose un marché de dupe !

Ce n’est un secret pour personne, la Commission européenne est clairement favorable aux OGM. Depuis 10 ans, ses différentes initiatives pour imposer les OGM aux citoyens européens se sont confrontées à l’opposition de certains États-membres. Pour contourner cette opposition, la Commission veut leur donner davantage de liberté, qu’ils soient pour ou contre les OGM. L’objectif est évident, leur autorisation dans certains États-membre devrait affaiblir la position des opposants. Ses propositions n’apportent par contre aucune réponse aux questions de fond posées par les OGM dont l’évaluation en terme de santé, d’environnement et d’opportunité économique …

Agriculture
Lionel Delvaux

Le Soja Responsable, un bel exemple de Greenwashing !

A travers une lettre ouverte, des centaines d’organisations paysannes et la société civile tiennent à faire connaitre leur opposition à l’adoption d’un label “Soja Responsable”. Ce label autoproclamé est soutenu et développé par la Table Ronde sur le Soja Responsable. Véritable tentative de « greenwasher » une grande partie de la production de soja génétiquement modifié, ce label ne pourra que renforcer les problèmes causés par la production industrielle de soja au lieu de fournir des solutions valables.

Alimentation
Anne Thibaut

La bombe P(opulation)

« Si l’on regarde au-delà des inquiétudes à court terme qui ont empoisonné les débats sur la population au niveau politique, il apparaît de plus en plus clairement que la viabilité de la civilisation à long terme nécessitera non seulement une stabilisation du nombre d’êtres humains, comme on l’a estimé, sur les 50 prochaines années, mais également une réduction colossale à la fois de la population et de la consommation. » Kenneth Smail.

Fermer le menu