Énergie
Gaëlle Warnant

« Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents antinucléaires »

Cela pouvait figurer sur la « wish list » de plusieurs acteurs de la sphère « énergéti-conomique » comme c’était redouté par les pourfendeurs de l’atome. La décision du gouvernement fédéral, tombée juste avant la trêve des confiseurs, de prolonger de 10 ans l’activité des réacteurs de Doel 1 et 2 suscite l’indifférence quasi générale au sein de la population. Pour ma part, avant même d’analyser les conséquences d’une telle décision, une petite alarme interne n’a pu s’empêcher de retentir…

Agrodiesel : le remède empire l’état du malade !

L’utilisation d’agrodiesel était censée réduire les émissions de CO2 du secteur des transports. En fait, cela va les augmenter de presque 4%, selon une analyse menée par la fédération européenne T&E sur base de la dernière étude relative aux agrocarburants réalisée pour la Commission européenne (Globiom[https://ec.europa.eu/energy/sites/ener/files/documents/Final%20Report_GLOBIOM_publication.pdf]]). Ces émissions supplémentaires sont équivalentes à l’effet qui serait obtenu en faisant circuler 12 millions de voitures supplémentaires sur les routes européennes en 2020. L’analyse prend en compte l’objectif de [7% d’agrocarburants produits à partir de cultures vivrières.

Déchets nucléaires : une gestion responsable et citoyenne

L’ACDC, mise en place à l’initiative de la Ministre de l’Energie, informe la population belge des nouvelles dispositions relatives à la gestion des déchets nucléaires. Responsabilité, implication citoyenne et dispersion équitable en sont les maîtres mots.

Énergie
Noé Lecocq

Biomasse : faut-il vraiment 1,3 milliard pour subsidier des importations ?

La Wallonie s’apprête à voter un décret qui permettra l’implantation et le soutien à une nouvelle unité centralisé de biomasse solide – vraisemblablement des pellets importés des États-Unis ou du Canada – pour produire de l’électricité. Nous estimons que ce projet devrait être revu et redimensionné à la baisse, tant pour des raisons économiques que environnementales. Les énergies éolienne et solaire, ainsi que la petite biomasse, présentent de meilleurs atouts pour la Wallonie.

Énergie
Pierre Courbe

Le gaz naturel dans les transports routiers : la grande désillusion

L’utilisation du gaz naturel dans les transports routiers ne conduit à aucune réduction des émissions de gaz à effet de serre et génère peu d’effets en termes de diminution de la pollution de l’air. Tels sont les principaux enseignements d’une étude commanditée par la fédération européenne Transport and Environment (T&E) au bureau de consultance Ricardo Energy & Environment.

Succès de l’appel à dons pour financer le recours en justice contre le prolongement des centrales de Doel 1 et 2

La campagne citoyenne d’appel à dons « fermons les centrales / sloop de kerncentrales » initiée par Inter-Environnement Wallonie (IEW ) et Bond Beter Leefmilieu (BBL) rencontre un énorme succès. A peine deux semaines après son lancement, la somme de 13.300 euros a déjà été récoltée. “Cela dépasse nos prévisions les plus optimistes“, a déclaré Christophe Schoune , Secrétaire général d’IEW. “C’est un signe explicite que les citoyens ne veulent plus d’énergie nucléaire“.

Climat
Pierre Titeux, chroniqueur

HUMEUR : La vacance de Monsieur Hulot

Ira ? N’ira pas ? Iraounirapas ? Le microcosme politico-médiatique français eut à peine le temps de conjecturer sur la

Énergie
Inter-Environnement Wallonie

IEW et BBL lancent un appel à dons pour financer leur recours en justice contre les centrales Doel 1 et 2

Inter-environnement Wallonie et Bond Beter Leefmilieu lancent une campagne citoyenne d’appel à dons « Fermons les centrales / Sloop de kerncentrales ». Cette action permettra aux deux fédérations de financer leur recours en justice introduit début janvier devant la Cour Constitutionnelle contre la décision du gouvernement de prolonger de 10 ans la durée de vie des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2.
IEW et BBL veulent ainsi réaffirmer que l’atome n’a plus de place dans l’approvisionnement énergétique du futur. « Ces centrales sont dangereuses et inutiles pour que la lumière brille » pour Christophe Schoune Secrétaire général d’IEW.
Le gouvernement a pris sa décision sans consulter les citoyens. Nous appelons toutes les personnes opposées à cette décision à saisir l’occasion de se faire entendre en soutenant notre action !

Énergie
Cécile de Schoutheete

GAZpillage

L’Echo du 31 décembre annonçait l’intention de la ministre Marghem de subsidier les centrales au gaz pour leur permettre de

Énergie
Inter-Environnement Wallonie

Les grandes centrales électriques à la biomasse en Belgique : chères et non durables.

La biomasse pour la production d’électricité est, Pour de multiples raisons, un non-sens environnemental et économique. C’est ce que montre un rapport publié aujourd’hui par les associations environnementales (Greenpeace, BBL, WWF et IEW). Elles demandent donc aux Régions wallonne et flamande de revoir leurs ambitions à la baisse pour la biomasse. D’autant que des alternatives sont directement disponibles : le vent et le soleil !

Climat
Cécile de Schoutheete

Politiques wallonnes Energie –climat en 2016 : l’ambition n’est pas au rendez-vous

Pour la première fois, les ministres ont présenté au parlement une note de politique générale présentant les grandes orientations pour l’année 2016. Après les lettres, les chiffres : le budget 2016 a été débattu dans la foulée. Voici quelques points saillants de ces deux exercices[[La note de politique générale du Ministre Furlan a été débattue au parlement le 19 novembre 2015 : http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2015_2016/CRAC/crac42.pdf
Le projet de budget 2016 afférent aux compétences du Ministre des Pouvoirs locaux, de la Ville, du Logement et de l’Énergie http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2015_2016/BUDGET/bud19.pdf et les débats au Parlement le 1er décembre 2015 http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2015_2016/CRAC/crac42.pdf
]] pour les dossiers énergie et climat.

Énergie
Inter-Environnement Wallonie

La prolongation de Doel 1 & 2 : une aberration !

Les fédérations Inter-Environnement Wallonie, Bond Beter Leefmilieu et les associations Greenpeace et WWF regrettent la décision du gouvernement fédéral de prolonger de 10 ans les vieilles centrales de Doel 1 et Doel 2 et ce, le jour où s’ouvrait à Paris le Sommet sur le Climat. En agissant de la sorte le gouvernement décide de faire une croix sur nos investissements futurs dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Notre pays mérite sans aucun doute le « Prix Fossile » que vient de lui décerner, en marge de la COP21, le Climate Action Network.

Climat
Gaëlle Warnant

Le mouvement citoyen de désinvestissement des énergies fossiles est en marche… Les politiques devront suivre !

Si le mouvement environnemental n’a de cesse de pointer les impacts environnementaux, mais aussi sociaux liés à aux énergies fossiles[Voir le dossier complet Le Livre Noir des Energies Fossiles http://www.iewonline.be/spip.php?article7025]], depuis quelques années les signaux d’alerte s’étendent également aux sphères économiques. IEW a été une des premières organisations en Belgique à pointer les risques liés à une [bulle carbone. A quelques jours de l’ouverture de la COP21, comment cette menace est-elle prise en compte ?

Climat
Pierre Courbe

Vwgate, le scandale qui doit déclencher une réforme en profondeur des tests

Le « scandale VW » a mis en lumière certaines pratiques illégales délibérées, allant bien au-delà de l’exploitation des « flexibilités » des procédures de test des voitures. Limiter la possibilité, pour les constructeurs, de recourir à ces pratiques implique de renforcer la législation en la matière. Alors que les débats se focalisent aujourd’hui sur les mesures de répression ou de compensation, il nous paraît essentiel que s’ébauche dans les plus bref délai une réflexion en profondeur sur le système de tests des véhicules routiers en Europe. Propositions concrètes d’actions à initier au plus vite.

Énergie
Noé Lecocq

Décollage mondial de l’électricité renouvelable (et déclin du nucléaire)

Si l’on regarde les évolutions récentes des investissements énergétiques, il semble bien que la transition énergétique mondiale soit lancée : les énergies renouvelables arrivent désormais en première place des nouvelles capacités de production électriques, tandis que le nucléaire recule et les énergies fossiles montrent quelques signes d’essoufflement. Ces évolutions ont surpris nombre d’observateurs par leur rapidité, et sont liées à une évolution spectaculaire des coûts : à la baisse pour les renouvelables et à la hausse pour le nucléaire. Si le charbon reste bon marché, de plus en plus de pays s’en détournent pour des raisons climatiques et sanitaires. Alors, l’optimisme est-il enfin permis ? Et en Belgique, où en est-on ?

Énergie
Pierre Courbe

Tax-Shift et environnement : analyse des choix du gouvernement Michel

Quel est l’apport environnemental des mesures fiscales du gouvernement Michel ? Depuis plusieurs années, Inter-Environnement Wallonie plaide pour la mise en place d’une véritable fiscalité environnementale : une série de mesures ont ainsi été proposées in illo tempore, appuyant notamment le principe d’un glissement de la fiscalité sur le travail vers une fiscalité sur les consommations polluantes. Les premiers pas d’une fiscalité verte en Belgique ? Analyse.

Climat
Inter-Environnement Wallonie

Climat : ce que la Fédération Pétrolière Belge répond à IEW

Suite à notre article intitulé « Quand la Fédération Pétrolière Belge salue le travail des climato-sceptiques » et aux questions que nous avons transmis à cette fédération pour lui demander de clarifier sur son positionnement sur les changements climatiques, nous avons reçu une demande d’un droit de réponse de son Secrétaire général. Nous le publions ci-dessous ainsi que deux brefs échanges entre la FPB et IEW.