Mobilité
Juliette Walckiers

La bussification, un gros mot à éviter

L’accord de coopération du 5 octobre 2018 entre l’Etat fédéral, la Région flamande, la Région wallonne et la Région de

Énergie
Inter-Environnement Wallonie

La sale histoire du diesel (et de la voiture en général)

En ce deuxième anniversaire du dieselgate, la fédération européenne Transport and Environment (T&E) publie un nouveau rapport intitulé « diesel : the true (dirty) story ». La grande complaisance des décideurs politiques face au lobby automobile est à la base de ce scandale sanitaire rappelle T&E. Rien ne semble hélas changer fondamentalement.

Mobilité
Pierre Courbe

Hyperloop ou la technologie sans sens

Ces dernières semaines, la presse a fait écho aux projets de concrétisation du concept d’hyperloop. Ces projets de transport terrestre à des vitesses de plus de 1.000km/h peuvent impressionner. Et conforter l’idée que le « génie humain » peut tout accomplir. Tout et n’importe quoi, hélas, dès lors que l’exploit technique devient une fin en soi.

Mobilité
Noé Lecocq

Sécurité routière : la Wallonie a beaucoup de progrès à faire

L’insécurité routière en Wallonie reste beaucoup plus élevée que dans les régions et pays voisins. Si une amélioration réelle a été observée depuis quelques années en Wallonie, le danger de la route reste à des niveaux comparativement élevés. Parmi les facteurs influençant directement le nombre et la gravité des accidents en Wallonie, la vitesse automobile excessive, notamment, joue un rôle important. Cette situation va directement à l’encontre d’un environnement sain et d’un cadre de vie de qualité.

Mobilité
Juliette Walckiers

De la complexité de la gestion des passages à niveau

Pour les utilisateurs du train, le chemin de fer est avant tout un instrument de connexion. Lignes, haltes et services ferroviaires constituent un réseau de transport qui permet de se déplacer à travers un territoire. Pour ces mêmes personnes, quand elles sont à pied, à vélo ou en voiture, et pour les autres qui n’utilisent pas le train, le rail est souvent un obstacle à franchir, potentiellement dangereux. Mais les voies de chemin de fer sont aussi une coupure pour les voyageurs ferroviaires eux-mêmes, quand il s’agit par exemple de passer d’un quai à l’autre ou de se rendre dans des quartiers situés de l’autre côté de la gare. Petit aperçu de ces situations et des solutions existantes (volet 1).

Énergie
Céline Tellier

A quand des trains qui roulent au vert en Belgique ?

« Depuis le 1er janvier, 100% de nos trains roulent à l’énergie éolienne », clamait avec fierté en ce début 2017 le porte-parole de la NS, compagnie des chemins de fer des Pays-Bas, suite à un partenariat avec Eneco, producteur d’énergie néerlandais. De quoi piquer notre curiosité à investiguer si un tel projet était envisageable en Belgique et à quelles conditions. Plus largement, où en est-on, chez nous, en matière de consommation et de production d’énergie par le secteur ferroviaire ?

Mobilité
Juliette Walckiers

Trolleybus, mobilité d’une autre époque ?

Les plus âgés d’entre vous ont peut-être le souvenir d’avoir voyagé à bord d’un trolleybus à Liège, à Bruxelles ou à Gand. Mais pour beaucoup d’entre, ce mode de déplacement est peu ou pas connu. Il en vaut pourtant la peine. A l’heure où la pollution de l’air devient problématique dans la plupart de nos villes, proposer un mode de transport collectif non polluant et qui ne nécessite pas une infrastructure trop conséquente est certainement une piste à explorer. Car s’il a été totalement abandonné chez nous (dernière circulation le 14 juillet 2009 à Gand), ce n’est pas le cas partout. Et à l’instar du tram, ce mode de transport ne pourrait-il pas, lui aussi, regagner ces lettres de noblesse ?

Climat
Pierre Courbe

Qu’est ce qui, du dossier Zaventem ou de l’élection de Trump, est le plus désespérant ?

La mise en œuvre, par le président américain fraîchement élu, de son programme de cauchemar désespère à juste titre une bonne partie de la population mondiale. Pour celles et ceux qui en doutaient encore, Monsieur Trump et son équipe font en temps réel la démonstration éclatante que le pire peut arriver. Pendant ce temps, dans la vieille Europe, au coeur de la petite Belgique, l’aéroport de Zaventem revient sur le devant des scènes politique et médiatique. Mais le réel problème de fond du transport aérien (son insoutenable empreinte environnementale) reste désespérément absent des débats. Entre les deux désespoirs, le cœur balance…

Énergie
Inter-Environnement Wallonie

#Dieselgate #Neveragain

Avec le scandale du Dieselgate, il est apparu rapidement que le système de contrôle actuel a clairement échoué. Le Conseil

Mobilité
Pierre Courbe

Au-delà de la nausée – billet d’humeur

La vie nous donne parfois l’occasion de mesurer combien est grand l’écart entre une représentation intellectuelle et l’émotion ressentie lorsqu’on y est confronté « pour de vrai ». Impliqué depuis des années dans divers dossiers relatifs aux normes d’émissions des véhicules automobiles, je suis conscient que les constructeurs sont prêts à tout pour contourner les obligations légales et augmenter leurs marges bénéficiaires. La découverte de l’existence d’une pratique supplémentaire particulièrement sordide vient néanmoins de provoquer chez moi des symptômes de dégoût dépassant la « simple » nausée.

Mobilité
Pierre Courbe

La voiture, un gouffre énergétique

En conditions réelles, une voiture « moyenne » (qui pèse un peu moins de 1,5 tonne) consomme environ 6,5 l/100 km, soit 4,33 litres pour transporter une tonne sur 100 kilomètres. Un camion de 40 tonnes consomme environ 35 l/100 km, soit 0,875 litre par tonne. La consommation d’énergie par tonne transportée est donc environ 5 fois plus élevée pour une voiture que pour un camion. De plus, l’efficacité énergétique des poids lourds est encore loin de l’optimum : aux USA, un programme de recherches sur 5 ans piloté par Daimler a permis de mettre au point un « super truck » consommant 19,3 l/100 km.

Mobilité
Pierre Courbe

Salon de l’auto : nuisances en toute arrogance

Paillettes et papier glacé : le salon de l’auto demeure un symbole du déni qui affecte nos sociétés en matière de véhicules automobiles. Plutôt que d’accepter le constat de la non durabilité de nos systèmes de transport et de mettre fin aux dérives condamnables des constructeurs, nombre de décideurs se défilent et continuent à être fascinés par les « performances » d’objets qui n’ont que peu de choses à voir avec nos besoins de mobilité,. La révision du règlement européen « relatif à la réception et à la surveillance du marché des véhicules à moteur » constitue une opportunité d’enfin prendre leurs responsabilités. 2017 verra-t-elle enfin la lucidité s’imposer ?

Mobilité
Juliette Walckiers

Mort des lignes locales : argumentaire pour un recours en grâce

Cet article a été initialement publié fin 2015; le fond du dossier reste, hélas, entièrement d’actualité.

Infrabel et la Ministre fédérale de la mobilité (Jacqueline Galant, à l’époque) semblaient s’entendre sur une piste d’économies : la mise à mort des lignes ferroviaires de desserte locale. Analyse critique de cette mesure hautement contestable.

Mobilité
Céline Tellier

Mobilité : pourquoi tant d’inertie ?

« Quelles sont ces politiques incohérentes qui font qu’on en est encore là après tant d’années ? », nous demandait Miguel Allo, journaliste à la RTBF Radio, à l’aube de cette Semaine de la mobilité 2016.

Fermer le menu