Nature
Lionel Delvaux

Biodiversité : enfin de l’ambition !

La place de la biodiversité dans cette Déclaration de politique régionale (DPR) wallonne marque une réelle inflexion par rapport à

Nature
Inter-Environnement Wallonie

Ce que Nassonia révèle

Une analyse réalisée par Thérèse Snoy, ancienne Président d’Inter-Environnement Wallonie et propriétaire forestier. Le projet lancé par Eric Domb de

Nature
Lionel Delvaux

Plaidoyer pour une révision de la Loi sur la chasse

La régulation de notre faune sauvage ouverte à la chasse pose de multiples problèmes qui trouvent leur origine dans la gestion du « gibier » déléguée par le législateur au seul monde cynégétique. Les surdensités de grands ongulés en forêt ont des incidences économiques et environnementales totalement incompatibles avec la multifonctionnalité, pierre angulaire de la réforme du code forestier. En plaine, il faut relever le mauvais état de conservation de notre faune sauvage, la dégradation des habitats et des pratiques de chasse contraires à l’éthique, tel les lâchers de tirs.

Nature
Lionel Delvaux

Un CoDT trop peu naturel

Rendez à la nature et au paysage leurs droits en Wallonie ! Avec cet intitulé, sept associations naturalistes et la Fédération

Agriculture
Gaëlle Warnant

La Wallonie replonge dans ses PGDH

Premier round En matière d’eau, la Directive-cadre sur l’eau (Dir 2000/60/CE) est le principal instrument de politique communautaire globale dans

Agriculture
Valérie Xhonneux

La Semaine Sans Pesticides : c’est quoi encore ce truc ?

Décidément, il semblerait que l’éclipse de vendredi passé ait chamboulé certains esprits. Si la palme de la bidoche revient à Monsieur le Ministre Borsus pour sa sortie sur la viande de ce samedi, certains échanges du forum du midi de ce jeudi 19 mars, veille du jour d’ouverture de la Semaine Sans Pesticides, entre Alfred Bernard (Toxicologue de l’UCL) et l’animatrice du débat Fabienne Vande Meerssche, méritent la palme de la toxicité… Retour sur quelques points choisis.

Agriculture
Virginie Hess

Compensation écologique : le flou règne en Wallonie !

En Wallonie, de nombreux secteurs – éolien, carrier, ZAE, immobilier, des transports, etc. – ont recours à la compensation écologique sans qu’aucun cadre de référence ne définisse clairement les modalités de cette pratique. La compensation est donc appliquée au cas par cas et repose en grande partie sur la bonne volonté des acteurs engagés, ce qui ne garantit pas toujours la pérennité et la qualité des mesures appliquées.

Nature
Hélène Ancion

La place de la nature en ville et au parc Léopold de Namur

Avec un aplomb qui varie de génération en génération, des espaces verts ont perduré dans nos villes wallonnes et peuvent se vanter d’avoir accompagné les gens et leurs projets. Les arbres ont parfois trop grandi, certains gazons de plus en plus pelés attendent leur injection d’achillée mille-feuille pour mieux résister au piétinement. Mais la nature en ville n’en a pas pour autant perdu ses attraits. L’un des principaux est tout simplement d’être là.

Agriculture
Hélène Ancion

La ruralité se projette dans le futur

« Je me demande bien comment seront nos campagnes en 2040 ? » se demande une poule. Sa copine lui répond « Nous, on ne le verra pas… mais bien les poussins des poussins des poussins de nos poussins… » Ce gag illustre à très juste titre le carnet publié par le Réseau wallon de Développement Rural, « Les territoires ruraux wallons en 2040 ». Une ponte après l’autre, ils vont se transformer jusqu’à, à certains endroits, devenir méconnaissables. Vous en doutez ? Pensez à tous les changements, notamment immobiliers, dont vous avez personnellement été témoins depuis 25 ans !

Fermer le menu