Nature
Virginie Hess

Pourquoi protéger la biodiversité?

La diversité biologique est le résultat de 3 milliards d’années d’évolution et repose sur un jeu complexes d’interactions. L’équilibre de

Agriculture
Lionel Delvaux

Quelle place pour la biodiversité dans l’agriculture en Wallonie (I) ?

Issus d’une gestion par l’agriculture, les sites semi-naturels bénéficient d’aides agricoles, dites du premier pilier, à l’instar des parcelles les « plus productives » ou laissées en « jachère ». L’octroi de ces aides aux milieux peu productifs semble partiellement remis en cause, au regard d’une récente modification de l’éligibilité des parcelles concernées.

Nature
Pierre Titeux

Plan de réduction des densités de grands gibiers : un dernier effort !

En juillet 2012, le Ministre Di Antonio présentait au Parlement le plan de réduction des densités de grands gibiers adopté par le Gouvernement et la majorité des 25 mesures de ce plan furent mises en œuvre sans délais. Inter-Environnement Wallonie salue ce travail.
La fédération environnementale constate toutefois qu’il manque toujours la « clé de voûte » permettant de faire aboutir cet important chantier de la législature : doter la Région des moyens réellement contraignants pour faire réaliser ses plans de tirs aux cervidés. Ainsi, cette année encore, 10 % des plans de tir aux « non-boisés » n’ont pas été réalisés car les sanctions n’ont rien de dissuasives pour nombres de chasseurs. IEW appelle donc le Ministre à adopter sans délai la révision de l’Arrêté relatif aux plans de tirs qui comblera les lacunes actuelles.

Agriculture
Karine Thollier

Se soigner en buvant nos eaux de surface ?

Si, en première intention, les médicaments soignent les humains ils peuvent aussi être problématiques lorsqu’ils se trouvent là où ils

Énergie
Marie Roy

Ce samedi 12 octobre, redécouvrez la nuit noire !

« Eclairer moins, mieux et seulement là où c’est nécessaire ! » : tel est le leitmotiv de la « Nuit de l’Obscurité » organisée par la Fédération Inter-Environnement Wallonie en collaboration avec l’ASCEN (Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l’Environnement Nocturnes).
Le soir du 12 octobre, une soixantaine d’activités et extinctions vont être organisées par des administrations communales, des associations, des hôtels, des écoles… dans 40 communes en Wallonie et à Bruxelles pour faire prendre conscience des impacts de la pollution lumineuse et mettre l’accent sur le gaspillage énergétique d’un éclairage nocturne excessif.

Nature
Pierre Titeux

Non au braconnage législatif !

Les représentants du monde de la chasse ont récemment interpellé le Ministre Di Antonio sur le contenu de deux avant-projets d’Arrêtés relatifs, d’une part, aux plans de tirs du cerf et, d’autre part, au modalités d’agrément et de fonctionnement des Conseils cynégétiques. La Fédération Inter-Environnement Wallonie regrette et condamne ces interventions qui visent, in fine, à retarder voire paralyser la réforme de la chasse initiée par le Ministre conformément à la Déclaration de Politique Régionale.

Nature
Virginie Hess

Nos motivations profondes à protéger la nature

Durant l’année 2012, les associations naturalistes de la Fédération ont travaillé collectivement à l’élaboration d’une vision commune de la protection de la nature. Ce processus leur a permis d’échanger leurs points de vue et interrogations sur la question et de mettre en évidence les points de convergences et de divergences de leurs approches respectives.
Outre les synergies développées, ces échanges furent l’occasion d’aborder certaines questions fondamentales qui ont fait l’objet de débats passionnants et passionnés. En voici quelques extraits.

Agriculture
Lionel Delvaux

Les MAE, un enjeu pour notre biodiversité !

Lors de la présentation du budget au Parlement, le Ministre Carlo Di Antonio a annoncé le dépassement de l’enveloppe affectée aux mesures agroenvironnementales (MAE). Victimes de leur succès, le renouvellement des contrats agroenvironnementaux arrivant à terme ainsi que les nouveaux engagements seraient limités en 2013 à 2 méthodes agroenvironnementales ciblées parmi les 10 du programme. Cette mise en veille intervient en pleine période d’incertitude. Le programme agroenvironnemental wallon doit en effet être révisé en profondeur. Les mesures actuelles s’inscrivent dans le Programme wallon de Développement Rural (PwDR) 2007-2013. Le prochain PwDR (2014-2020) devra intégrer tant l’évolution du cadre réglementaire européen – qui n’est toujours pas arrêté – que la révision à la baisse des budgets affectés au développement rural.

Agriculture
Karine Thollier

Eaux wallonnes : un cocktail chimique

Ce n’est un secret pour personne, les eaux wallonnes, notamment nos eaux de surfaces (rivières, lacs, fleuves) sont polluées. Les

Nature
Lionel Delvaux

Chasse : évaluation du plan de réduction des densités de gibier

Les objectifs du plan de réduction adopté par le Gouvernement wallon sont ambitieux. Ils se déclinent en 25 mesures pour aboutir, notamment, à une réduction de 30 % de la population de sanglier en Wallonie. L’importance de ces mesures est cependant très variable.

Pour atteindre les objectifs fixés, il est essentiel de réaliser ce plan avec rigueur et dans les délais planifiés. Pour assurer son suivi, notre Fédération vous propose un baromètre de sa mise en œuvre, régulièrement mis à jour. Le tableau ci-dessous reprend chacune des 25 mesures adoptées par le Gouvernement. Vous y trouverez notre évaluation de l’importance et de la mise en œuvre de chacune des 25 mesures. Vous trouverez également copie de nos différentes interventions tant auprès de l’administration que du politique.

Nature
Lionel Delvaux

Lettre ouverte au monde de la chasse

Le Comité exécutif du Royal Saint-Hubert Club de Belgique (RSHCB) vient d’adresser une lettre ouverte au Gouvernement Wallon. Parlant de

Nature
Lionel Delvaux

Natura 2000 : évolutions législatives et enquêtes publiques

Onze ans après l’adoption par le Parlement wallon du décret transposant la Directive européenne, les arrêtés de désignation des 240 sites wallons Natura 2000 sont soumis à enquête publique. Cette étape importante a été préparée dans le souci d’une réelle implication des personnes concernées. Le régime de protection primaire actuellement en vigueur devrait être complété en janvier 2014 par les mesures spécifiques liées aux unités de gestion cartographiées dans les arrêtés de désignation. Le lancement des enquêtes publiques coïncide également avec un élargissement et un renforcement significatif des mesures de restauration.

Fermer le menu