Nature
Julie Van Damme

Chasse : un Livre Blanc qui interpelle

La loi régissant les pratiques de chasse date de 1882… Difficile de croire qu’elle n’ait jamais été révisée en profondeur

Nature
Pierre Titeux

Nourrissage du gibier : le Ministre cède au lobby de la chasse

Il y a une semaine, le Ministre wallon des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine, Carlo Di Antonio, annonçait « l’interdiction du nourrissage artificiel et intensif du gibier en Wallonie » à dater du 1er octobre 2012. IEW avait salué cette décision judicieuse qui répondait à la déclaration de Politique régionale et aux propositions déposées par les scientifiques à la demande du Ministre Benoît Lutgen. Las, s’exprimant dans « La Libre » de ce matin et sur la RTBF ce midi, le Ministre tourne littéralement casaque. Sous la pression chasseurs, il détricote son texte initial au point de le rendre insignifiant.
Inter-Environnement Wallonie regrette amèrement cette volte-face qui permet la perpétuation d’une pratique préjudiciable à la forêt, aux cultures et à la biodiversité.

Nature
Pierre Titeux

Nourrissage du gibier : une interdiction judicieuse

Ce 22 février, le Ministre wallon des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine, Carlo Di Antonio a annoncé « l’interdiction du nourrissage artificiel et intensif du sanglier en Wallonie », dès 2012. La Fédération Inter-Environnement Wallonie salue ce premier arbitrage politique dans l’épineux dossier de la chasse. Il permet aux partenaires réunis au sein du « Forum Chasse » de sortir de l’impasse et de négocier les modalités de réduction des densités de grand gibier. Une nécessité tant pour la forêt, l’agriculture que la biodiversité.

Nature
Pierre Titeux

Natura 2000 : un bateau sans capitaine ?

En 2007, devant l’impasse des concertations relatives aux zones Natura 2000, le Ministre Benoît Lutgen a réuni le Forum qui s’était installé entre les propriétaires publics (UVCW) et privés (NTF), agriculteurs (FWA) et environnementalistes (IEW). Ces 4 acteurs ont développé une vision partagée de la mise en ½uvre de la directive Natura 2000 reposant sur l’implication et l’adhésion des propriétaires et gestionnaires.

Énergie
Gaëlle Warnant

Développer les énergies renouvelables et protéger la biodiversité ne sont pas inconciliables

BirdLife Europe vient de publier un rapport “Meeting Europe’s renewable energy targets in harmony with nature1” qui explicite le double impératif de s’attaquer au changement climatique et de protéger la biodiversité. Si le déploiement des énergies renouvelables contribue fortement au premier objectif, il n’entre pas nécessairement en contradiction avec le deuxième. Petit résumé du rapport…

Nature
Lionel Delvaux

Chasse et clôtures. Le débat est clos.

Un Arrêt du 04 octobre 2011 de la Cour d’appel de Liège vient enfin de recadrer le dossier lancinant des clôtures et de la chasse. Ce jugement met fin à une trop longue période d’errance. Ne manquez pas une excellente synthèse (remarquablement illustrée) de cette saga qui remonte à 1994…

Nature
Lionel Delvaux

Chasse – un débat qui passionne

Le nourrissage du gibier est un sujet qui passionne. Suite aux communiqués de presse de la Fédération et de Natagora dénonçant le nourrissage, le journal « Vers l’Avenir » a mis en ligne un sondage qui pose (des) question(s). Se posant en arbitre de ce débat, la position défendue par le Directeur Général de la DGO3 (Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement), Claude Delbeuck, nous a également laissé perplexes.

Nature
Lionel Delvaux

La bonne gouvernance et Natura 2000

L’ambitieux projet européen « Natura 2000 » a pour effet de réviser, en Wallonie, les droits d’usage associés à la propriété de

Nature
Inter-Environnement Wallonie

Chasses en dérive et ministre en rade…

Ce samedi 1er octobre marquera l’ouverture de la saison de chasse. A cette occasion, la Fédération tient à lever le voile sur des pratiques qui éclairent d’un autre jour ce qui constitue pour beaucoup une passion… et pour d’autres un simple business. Les faits évoqués démontrent sans équivoque que la loi sur la chasse est dépassée. Le Parlement wallon l’a souligné, le gouvernement régional s’est engagé à y remédier… mais le ministre compétent reste passif.

Nature
Pierre Titeux

Le PEFC wallon : une certification en sursis ?

Les différentes parties prenantes de la certification PEFC wallonne viennent de perdre une opportunité d’affirmer leur crédibilité en se reposant sur l’évolution des normes internationales. Elles ont en effet refusé d’intégrer la gestion de l’équilibre forêt-gibier et l’instauration d’indicateurs auditables. Sachant que la révision des standards belges constitue un test pour le PEFC international et la crédibilité de cette certification, cette décision risque de ne pas rester sans suite et on peut craindre une sanction dont la principale victime serait la forêt publique, certifiée à plus de 90 %.

Nature
Lionel Delvaux

Chasseurs à la dérive…

La gestion de notre faune sauvage pose de nombreux problèmes. Laissée aux seules mains des chasseurs avec, comme seul garde

Nature
Lionel Delvaux

Plaidoyer pour une révision de la Loi sur la chasse

La régulation de notre faune sauvage ouverte à la chasse pose de multiples problèmes qui trouvent leur origine dans la gestion du « gibier » déléguée par le législateur au seul monde cynégétique. Les surdensités de grands ongulés en forêt ont des incidences économiques et environnementales totalement incompatibles avec la multifonctionnalité, pierre angulaire de la réforme du code forestier. En plaine, il faut relever le mauvais état de conservation de notre faune sauvage, la dégradation des habitats et des pratiques de chasse contraires à l’éthique, tel les lâchers de tirs.

Carrière de Live-Bossimé (et les autres!) : être ou ne pas être, telle est la question…

Le gouvernement wallon vient de refuser à la S.A. Sagrex une demande de permis pour la réouverture de la carrière de Live-Bossimé. De nombreux riverains se sont opposés au projet (particulièrement dans le village de Loyers) et ils seront certainement soulagés de la décision. Pourtant, lors de l’examen du dossier par le CWEDD (Conseil Wallon pour l’Environnement et le Développement Durable) en mai 2010, la Fédération Inter-Environnement Wallonie avait émis un avais favorable à la réouverture, le site de Lives-Bossimé présentant une série d’opportunités. Cette position avait été mal acceptée par les opposants ; la décision du gouvernement wallon, contraire à celle que nous préconisions…, nous donne l’occasion de revenir sur nos arguments.