Territoire
Audrey Mathieu

StopBeton et budget 2019 : ça bug

Il y a tout juste un an, la nIEWs spéciale « Perspectives politiques 2018 » mettait une fois de plus l’accent sur

Territoire
Hélène Ancion

ZAE, le point !

L’analyse des notes d’orientation et des budgets 2019 dans la thématique Aménagement du Territoire confirme la mise en place du 

Agriculture
Hélène Ancion

L’intensité d’usage et ses copines

L’intensité d’usage est une notion fort utilisée pour parler des sols en agriculture et en urbanisme, dans le monde anglo-saxon et au Canada francophone, mais elle se définit en réalité assez peu. Comme la densité, à laquelle on a beaucoup recours en Wallonie, elle semble avoir foi dans le fait que tout le monde sait de quoi on parle. Tant mieux, cela laisse de la place à l’imagination. Voyons ce que pourrait recouvrir l’expression puis, par extension (d’usage), ce que signifient variété d’usage et continuité d’usage, ses deux copines.

Territoire
Audrey Mathieu

Compensations planologiques, plus si compensatoires que ça…

Paysages, biodiversité, poumon vert ou encore ressources alimentaires, les services rendus par les zones non urbanisables sont aussi divers que nécessaires dans notre cadre de vie. Le maintien de ce type de surface est, par conséquent, un enjeu primordial à prendre en compte dans l’examen du projet de Code du Développement Territorial.

Territoire
Jean-François Pütz

La participation citoyenne : carnet rose, c’est une fille !

La question sensible et importante de la participation du public a connu des adaptations substantielles par rapport au CWATUPE, que ce soit à travers le CoDT Ier ou le projet de décret actuellement sur les bancs du Parlement. Un des aspects les plus marquants est la naissance d’un nouveau mécanisme de participation aux côtés de la traditionnelle enquête publique.

Société
Jean-François Pütz

Le permis parlementaire : par la porte ou par la fenêtre !

Adopté en 2008, le DAR a déchainé les passions que ce soit, dans les allées parlementaires, devant les tribunaux ou dans les médias. Depuis que ce décret a vu le jour, Inter-Environnement Wallonie n’a pas manqué de le fustiger. Au terme de nombreux recours, ce pamphlet législatif fut invalidé par la Cour constitutionnelle en 2012. Le DAR enterré, place désormais à la descendance que l’on nomme permis parlementaire Toutes les naissances ne sont pas nécessairement des heureux événements…

Territoire
Hélène Ancion

Trois « P » pour amender le CoDT : parcimonie, patrimoine, participation

Dans l’ordre des choses, lorsqu’il a franchi l’étape de l’adoption en 3e lecture par le gouvernement, un projet de décret relatif à l’Aménagement du territoire se doit de passer par le Parlement de Wallonie. C’est là que se trouve actuellement le Code de Développement Territorial, depuis novembre dernier, précisément dans la Commission d’Aménagement du Territoire et Environnement, dite aussi « Commission Di Antonio ». Le CoDT en a encore pour un petit moment à se faire examiner sous toutes les coutures. Après des semaines d’ajustement et plusieurs séances d’auditions, les vrais débats viennent à peine de commencer. Livre après livre, on va enfin savoir ce que les députés proposent comme amendements. Ceux d’IEW ? Cela nous arrangerait fort bien, et cela arrangerait aussi l’environnement !

Territoire
Audrey Mathieu

Les villes durables seront végétales ou ne seront pas

A quoi ressembleront nos villes de demain ? Depuis plusieurs années, les personnes qui souhaitent investiguer le sujet peuvent s’appuyer sur des recherches et des articles plus intéressants et passionnants les uns que les autres. Certains se focalisant plus particulièrement sur nos futurs modes de déplacement, d’autres sur les qualités techniques et énergétiques des nouvelles constructions urbaines, ou encore sur la multifonctionnalité des quartiers. Mais peu importe la priorité que l’on souhaite accorder à ces différentes composantes de la vie urbaine, s’il y a une certitude dans notre vision de nos futures villes, c’est qu’elles seront plus vertes !

Territoire
Hélène Ancion

Les endroits sympathiques de 2014 et 2015 : bilan des aménités

Ce bilan de deux années de visites d’aménités des lieux urbanisés met d’abord l’accent sur l’espace public à travers quelques-uns des témoignages des citoyens rencontrés, pour ensuite revenir sur la méthode et sur les objectifs du projet. Merci à ceux et celles qui nous ont accueillis dans les localités de Marchienne-au-Pont, de Biercée, de Marche-en-Famenne, du Val-Saint-Lambert et de Louvain-La-Neuve puis, tout récemment, au centre de Charleroi, de Liège et de Namur.

Territoire
Hélène Ancion

CoDT : En 2016, la formation des citoyens au nouveau Code

Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré dans sa phase finale. Le Ministre Di Antonio a fait de l’aboutissement de ce dossier l’un des pivots de sa politique pour l’année 2016. Pour lui, c’est une « action transversale » qui doit rimer avec simplification des procédures et levée de freins au développement économique. La formation des acteurs fait partie intégrante de la mise en œuvre du nouveau code. IEW a été sollicitée pour construire et présenter un module de formation destiné aux membres des CCATM.

Territoire
Hélène Ancion

Le pan-de-bois, c’est comme les abeilles : beau, utile, en danger

Le SPAM, petit nom du Comité de Sauvegarde du Patrimoine Malmédien, mène un combat pacifique pour protéger les pans-de-bois menacés par des projets urbanistiques. Le pan-de-bois associe à une « grille » de poutres un mélange de remplissage, le torchis. Une fois sec, ce remplissage, parfois aussi réalisé en maçonnerie, forme avec l’ossature une paroi où des vides peuvent être réservés pour accueillir portes, fenêtres et autres passages. C’est une technique ancienne de construction, très courante dans notre région, qui se repère sur des murs latéraux, des façades arrières et, parfois, par chance devrait-on dire, en façade principale. Bien cachée sous les couches de papier peint, elle tient encore lieu de cloison intérieure dans une infinité de nos bâtiments, des plus urbains aux plus ruraux.

Territoire
Hélène Ancion

Des façons de construire à ne pas perdre de vue

L’urbanisme et l’aménagement du territoire entretiennent des rapports étroits avec la construction. Avec la construction au sens « briques et mortier », mais aussi avec la construction de normes utiles et vivantes, avec la construction de concepts et de contenus scientifiques, avec la construction de l’intimité, avec la construction d’un patrimoine commun, corpus infiniment riche de façons de construire et de façons de vivre.

Territoire
Hélène Ancion

Où en est le CoDT ?

La rentrée parlementaire avait lieu ce jeudi 23 septembre. Dans les dossiers du Parlement de Wallonie, la réécriture du Code du Développement Territorial, en passe d’aboutir, enfin.

Territoire
Hélène Ancion

Régler l’immobilité – l’exemple d’Herstal

Que se passe-t-il quand une ville comme Herstal choisit de revoir complètement le stationnement en voirie et la vitesse de circulation des véhicules à moteur ? D’abord, des protestations, puis, quand la fumée retombe, une vraie satisfaction. Il faut dire que le dispositif va bien plus loin que des machines à sous. Je vous invite à ouvrir votre œil urbanistique pour apprécier les multiples bénéfices que la démarche apporte à l’ensemble de la commune. Le récit subjectif qui suit a pour but premier d’encourager à poursuivre l’effort. Cette nIEWs a pour second but mal dissimulé de convaincre d’autres villes, d’autres habitants, de repenser leur mobilité pour améliorer la sociabilité des lieux.

Territoire
Benjamin Assouad

Le Corbusier, un urbanisme inspiré par les totalitarismes : une découverte, vraiment ?

Il est parfois d’étranges polémiques. Celle qui s’est abattue sur Le Corbusier ce printemps 2015 en est. Mais : qu’est-ce que le grand public – voire le petit public – comprend vraiment à l’architecture et à l’urbanisme ? Les liens entre idéologies politiques et tracés urbanistiques et architecturaux sont-ils, à ce point, opaques ? Un modèle urbanistique ne s’accommode-t-il pas naturellement davantage de certains modèles de pensée plutôt que d’autres ? Retour sur la polémique et questionnement de l’architecture et l’urbanisme du Corbusier.

Territoire
Hélène Ancion

Donnez-nous, donnez-nous des jardins

Des jardins pour y faire des bêtises. Et des places pour y mettre un marché. Et des vues longues, lointaines, sur des horizons variés. Donnez-nous des espaces verts, des rues, des panoramas, et surtout laissez-nous ceux et celles qui nous restent ! Ça fait du bien à tout le monde, ça attire des visiteurs et des habitants, ça maintient en ville ceux qui y habitaient déjà.

Territoire
Benjamin Assouad

Vers une politique de la ville wallonne ?

Depuis plusieurs années, et souvent sans trop savoir ce que cela signifie réellement, la politique de la ville est à la mode en Wallonie : que ce soit à la faveur du recentrage de l’urbanisation devenu un enjeu majeur pour beaucoup, à la faveur d’un marketing territorial belge et européen qui laisse souvent les villes wallonnes sur la touche, ou encore à la faveur de la régionalisation d’une politique fédérale historique et bien dotée, la Politique Fédérale des Grandes Villes. Tour d’horizon.

Territoire
Hélène Ancion

Qui veut réhumaniser son territoire ?

La consommation, voilà bien l’un des moyens dont on peut s’emparer pour participer au développement durable de son territoire. Ce serait peut-être même le seul à la portée de tous. Un consommateur averti, récalcitrant ou autonome a autant d’effet sur ce qui est proposé que le consommateur avide de nouveautés, influençable, dépensier ou accro du shopping. C’est à dire très peu d’effet. Mais c’est déjà ça ! J’en veux pour preuve la tendance qui arrive avec ses gros sabots, la « réhumanisation ».

Territoire
Benjamin Assouad

Quand le territoire européen souffre, c’est l’environnement qui trinque

Les constats du rapport 2015 de l’Agence Européenne pour l’Environnement ne sont pas bons. L’état de l’environnement européen se dégrade toujours plus, année après année. Et ceci, malgré un arsenal fourni de politiques environnementales, qui, certes, limitent les dégâts, mais sont loin d’enrayer la dégradation de la situation. Dans cet état des lieux des plus sombres, l’aménagement du territoire semble jouer un rôle premier. Une réalité des plus embarrassantes, quand on sait que l’Union Européenne n’est pas compétente dans cette matière clé.

Territoire
Hélène Ancion

L’habitat permanent, des manières d’aménager son territoire et son avenir

Une définition brute de décoffrage de l’habitat permanent serait de le décrire comme le fait de résider toute l’année dans des lieux prévus pour un séjour temporaire. Par exemple, habiter en caravane ou en chalet, au lieu de n’y aller que pendant les périodes de congé. Souvent vu sous l’angle social, à travers des politiques intégrées associant le logement et l’aide sociale, il est désigné comme phénomène ou comme problème à résoudre, une approche qui n’exprime pas véritablement ce qui se passe là-bas, tout près de chez nous. Une belle enquête, menée par RTA pour l’IWEPS, livre en 125 pages le portrait complexe et vivifiant de personnes qui ont planté leurs racines dans un endroit hors norme, avec la volonté d’inventer leur propre solution face à des situations pas faciles.

Fermer le menu