Territoire
Hélène Ancion

Pourquoi marcher ?

C’est vrai, pourquoi marcher, quand on est si bien, calé dans son canapé ? Pourquoi marcher quand la voiture vous emmène

Territoire
Arnaud Collignon

StopBeton – Où en est-on ?

« StopBeton » en Wallonie ? A entendre les acteurs du secteur de la construction ou le monde politique, on a parfois l’impression

Territoire
Hélène Ancion

Qui veut réhumaniser son territoire ?

La consommation, voilà bien l’un des moyens dont on peut s’emparer pour participer au développement durable de son territoire. Ce serait peut-être même le seul à la portée de tous. Un consommateur averti, récalcitrant ou autonome a autant d’effet sur ce qui est proposé que le consommateur avide de nouveautés, influençable, dépensier ou accro du shopping. C’est à dire très peu d’effet. Mais c’est déjà ça ! J’en veux pour preuve la tendance qui arrive avec ses gros sabots, la « réhumanisation ».

Territoire
Benjamin Assouad

Quand le territoire européen souffre, c’est l’environnement qui trinque

Les constats du rapport 2015 de l’Agence Européenne pour l’Environnement ne sont pas bons. L’état de l’environnement européen se dégrade toujours plus, année après année. Et ceci, malgré un arsenal fourni de politiques environnementales, qui, certes, limitent les dégâts, mais sont loin d’enrayer la dégradation de la situation. Dans cet état des lieux des plus sombres, l’aménagement du territoire semble jouer un rôle premier. Une réalité des plus embarrassantes, quand on sait que l’Union Européenne n’est pas compétente dans cette matière clé.

Territoire
Hélène Ancion

L’habitat permanent, des manières d’aménager son territoire et son avenir

Une définition brute de décoffrage de l’habitat permanent serait de le décrire comme le fait de résider toute l’année dans des lieux prévus pour un séjour temporaire. Par exemple, habiter en caravane ou en chalet, au lieu de n’y aller que pendant les périodes de congé. Souvent vu sous l’angle social, à travers des politiques intégrées associant le logement et l’aide sociale, il est désigné comme phénomène ou comme problème à résoudre, une approche qui n’exprime pas véritablement ce qui se passe là-bas, tout près de chez nous. Une belle enquête, menée par RTA pour l’IWEPS, livre en 125 pages le portrait complexe et vivifiant de personnes qui ont planté leurs racines dans un endroit hors norme, avec la volonté d’inventer leur propre solution face à des situations pas faciles.

Nature
Hélène Ancion

La place de la nature en ville et au parc Léopold de Namur

Avec un aplomb qui varie de génération en génération, des espaces verts ont perduré dans nos villes wallonnes et peuvent se vanter d’avoir accompagné les gens et leurs projets. Les arbres ont parfois trop grandi, certains gazons de plus en plus pelés attendent leur injection d’achillée mille-feuille pour mieux résister au piétinement. Mais la nature en ville n’en a pas pour autant perdu ses attraits. L’un des principaux est tout simplement d’être là.

Agriculture
Hélène Ancion

La ruralité se projette dans le futur

« Je me demande bien comment seront nos campagnes en 2040 ? » se demande une poule. Sa copine lui répond « Nous, on ne le verra pas… mais bien les poussins des poussins des poussins de nos poussins… » Ce gag illustre à très juste titre le carnet publié par le Réseau wallon de Développement Rural, « Les territoires ruraux wallons en 2040 ». Une ponte après l’autre, ils vont se transformer jusqu’à, à certains endroits, devenir méconnaissables. Vous en doutez ? Pensez à tous les changements, notamment immobiliers, dont vous avez personnellement été témoins depuis 25 ans !

Territoire
Hélène Ancion

Le Code du Développement Territorial au milieu du gué

Le Gouvernement wallon a adopté ce 22 janvier 2015 en première lecture une version revue et corrigée du Code du Développement Territorial (CoDT), fruit d’un processus apprécié de concertation. La Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) salue les améliorations apportées au CoDT mais souhaite qu’en complément des nombreuses mesures indicatives, quelques contraintes pertinentes donnent du sens et de la clarté à l’aménagement du territoire de la Wallonie.

Mobilité
Céline Tellier

Articuler urbanisme et transport collectif : ils l’ont fait !

Il y a peu, nous vous parlions du cercle vertueux à engendrer pour assurer un avenir aux lignes ferroviaires de desserte locale. Parmi les pistes évoquées figurait en bonne place l’augmentation de la fréquentation de ces lignes, par un aménagement du territoire favorable à l’utilisation du train. Un vœu pieux ? Une énième logorrhée d’expert déconnecté du terrain ? Pas si sûr ! Car il existe aujourd’hui des outils opérationnels pour mettre ces bonnes idées en pratique. Rencontre avec les contrats d’axe !

Société
Hélène Ancion

La saga du Cora d’Estaimpuis

Il s’appelait Excelsius. Il s’est appelé Cora-Botanique. Aujourd’hui, c’est Mozaïk. Le projet de centre commercial de Quevaucamps sort des limbes où l’avaient envoyé trois décisions du Conseil d’État ! Retour sur un dossier fumant. Pour nous accompagner dans ce flashback, Jean-François Pontégnie et Sylvia Vannesche, de notre association Eco-Vie de Mouscron, ont accepté de raconter à leur manière la saga du Cora. Depuis seize ans, Eco-Vie a été aux premières loges, mais elle ne s’est jamais contentée de se tordre les mains comme un spectateur apeuré.

Territoire
Benjamin Assouad

Marchienne-au-Pont, chronique d’une descente aux enfers

Des sommets au fin fond. Il y a peu d’endroits en Europe, et a fortiori en Belgique, où cette expression prend autant son sens qu’à Marchienne-au-Pont, une localité de l’ouest de Charleroi. A Marchienne, on a en effet vu se produire une chute qui dépasse l’entendement. En quelques décennies, les centaines d’hectares, desquelles on tirait une part essentielle de la richesse d’un des pays d’Europe les plus riches, se sont transformées en une terre de misère et de désolation, qui aujourd’hui peine à susciter autre chose de la part du grand public que de la pitié quand ce n’est pas de la stigmatisation.

Territoire
Hélène Ancion

Construire avec les traces de notre passé industriel

Ce mercredi 26 novembre, de 10 à 13h, la Fédération IEW vous invite au troisième et dernier décodage de l’aménagement du territoire de 2014. Anne-Valérie Barlet, Fonctionnaire déléguée f.f. à la Direction provinciale de Liège 2, qui a été conseillère juridique en environnement, aménagement du territoire et reconversion des friches auprès de Duferco via la Société Anonyme SoGePa, nous exposera une matière complexe, éminemment d’actualité en Wallonie : le réaménagement des sites d’activités, notamment les anciens sites industriels.

Territoire
Benjamin Assouad

De l’urgence d’une communauté urbaine pour Bruxelles !

Joëlle Milquet, la nouvelle ministre de la Culture de la Communauté Wallonie-Bruxelles, a remis le dossier de la communauté urbaine pour Bruxelles sur la table ce lundi 3 novembre. Dans une interview à La Libre Belgique et à la Dernière Heure, l’ex-vice-Première ministre a souligné le caractère essentiel de cette politique sur laquelle les francophones auraient l’obligation de s’entendre dans les mois à venir en raison du contexte politique crispé d’asymétrie de majorité entre Fédéral et régions.

Nature
Pierre Titeux

L’obscénité du puissant

Le dimanche 26 octobre au cœur de la nuit, à Sivens, dans le Tarn, en France, un homme est mort

Territoire
Hélène Ancion

Transfert de la matière « implantations commerciales » : implant, greffe ou patate chaude ?

Depuis le 1er juillet 2014, le permis d’implantation commerciale a été transféré du fédéral vers le régional, dans le cadre de la sixième réforme de l’Etat. Conformément à l’intention formulée dans sa déclaration de politique régionale 2009-2014, le Gouvernement wallon a mis sur pied un décret « Implantations commerciales ». Il vient de l’adopter en quatrième lecture et l’a soumis au vote du Parlement wallon. On guette à présent avec impatience le passage au Conseil d’Etat des arrêtés d’application qui définiront les contours réels de cette nouvelle politique régionale. Quels critères seront fixés pour les futures demandes de permis ? Parviendront-ils à donner forme raisonnable aux projets commerciaux ?

Territoire
Hélène Ancion

The Locator : localisez votre entreprise !

Souvent décriées pour leur appétit en matière de terrains agricoles à convertir en parcs d’activités, les intercommunales wallonnes de développement économique commencent à inverser la vapeur. Parmi elles, la SPI s’est déjà illustrée ces dernières années en Province de Liège par une politique de réhabilitation de sites désaffectés et par la reconversion d’anciennes emprises industrielles urbaines pour accueillir des entreprises compatibles avec l’habitat. Avec le portail The Locator, elle entend promouvoir l’ensemble de ses disponibilités – en ce compris des bâtiments ayant connu une utilisation antérieure. Plus fort encore, The Locator dépasse les frontières de la province pour englober les territoires voisins : les provinces de Limbourg côté flamand et côté néerlandais, ainsi que le Land de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne.

Territoire
Hélène Ancion

Qu’est-ce qu’un endroit sympathique ? Décodage des aménités en aménagement du territoire

Pour mieux comprendre ce qui fait le bon aménagement des lieux et découvrir comment les réalités de terrain sont appréhendées dans les textes réglementaires, Pierre Vanderstraeten et Pierre Cox nous ont donné deux exposés magistraux le 30 avril dernier. Ce décodage débutait la saison 2014 des formations en aménagement du territoire de la Fédération IEW. Le public a pu apprécier les deux approches, complémentaires et ouvrant la voie à d’autres visions encore, dont la vôtre, sans doute. Vous trouverez ci-dessous un compte-rendu des deux exposés. Les supports visuels qui accompagnaient les exposés sont accessibles par un lien à la fin de cet article.

Territoire
Benjamin Assouad

Et si l’urbanisme faisait la politique…

Aménagement du territoire et géographie électorale : les liens sont passionnants bien qu’ils restent fort peu étayés. Les récentes élections nous en ont, une fois de plus, convaincus.

Territoire
Hélène Ancion

Le SDER, une référence incontournable ?

La prise en compte du Schéma de Développement de l’Espace Régional dans les programmes politiques pour la prochaine législature permet

Territoire
Benjamin Assouad

Charges d’urbanisme : un outil d’aménagement indispensable

Doit-on pouvoir faire tout ce qu’on souhaite de son terrain ? Qui contribue au développement et à l’entretien des réseaux ? Peut-on totalement s’appuyer sur l’Etat pour rendre viable un projet dans un quartier ? Qui finance les projets d’aménagement publics nécessaires à la collectivité ? Derrière toutes ces questions se cache celle de la pertinence des « charges d’urbanisme ». Eclaircissements…

Fermer le menu