Échelle Humaine
Hélène Ancion

Comment faire partie d’une CCATM

Les Commissions Communales d’Aménagement du Territoire et de Mobilité sont en plein renouvellement. Avant de poser votre candidature, ou de

Territoire
Hélène Ancion

Le pan-de-bois, c’est comme les abeilles : beau, utile, en danger

Le SPAM, petit nom du Comité de Sauvegarde du Patrimoine Malmédien, mène un combat pacifique pour protéger les pans-de-bois menacés par des projets urbanistiques. Le pan-de-bois associe à une « grille » de poutres un mélange de remplissage, le torchis. Une fois sec, ce remplissage, parfois aussi réalisé en maçonnerie, forme avec l’ossature une paroi où des vides peuvent être réservés pour accueillir portes, fenêtres et autres passages. C’est une technique ancienne de construction, très courante dans notre région, qui se repère sur des murs latéraux, des façades arrières et, parfois, par chance devrait-on dire, en façade principale. Bien cachée sous les couches de papier peint, elle tient encore lieu de cloison intérieure dans une infinité de nos bâtiments, des plus urbains aux plus ruraux.

Territoire
Hélène Ancion

Des façons de construire à ne pas perdre de vue

L’urbanisme et l’aménagement du territoire entretiennent des rapports étroits avec la construction. Avec la construction au sens « briques et mortier », mais aussi avec la construction de normes utiles et vivantes, avec la construction de concepts et de contenus scientifiques, avec la construction de l’intimité, avec la construction d’un patrimoine commun, corpus infiniment riche de façons de construire et de façons de vivre.

Territoire
Hélène Ancion

Où en est le CoDT ?

La rentrée parlementaire avait lieu ce jeudi 23 septembre. Dans les dossiers du Parlement de Wallonie, la réécriture du Code du Développement Territorial, en passe d’aboutir, enfin.

Territoire
Hélène Ancion

Régler l’immobilité – l’exemple d’Herstal

Que se passe-t-il quand une ville comme Herstal choisit de revoir complètement le stationnement en voirie et la vitesse de circulation des véhicules à moteur ? D’abord, des protestations, puis, quand la fumée retombe, une vraie satisfaction. Il faut dire que le dispositif va bien plus loin que des machines à sous. Je vous invite à ouvrir votre œil urbanistique pour apprécier les multiples bénéfices que la démarche apporte à l’ensemble de la commune. Le récit subjectif qui suit a pour but premier d’encourager à poursuivre l’effort. Cette nIEWs a pour second but mal dissimulé de convaincre d’autres villes, d’autres habitants, de repenser leur mobilité pour améliorer la sociabilité des lieux.

Territoire
Benjamin Assouad

Le Corbusier, un urbanisme inspiré par les totalitarismes : une découverte, vraiment ?

Il est parfois d’étranges polémiques. Celle qui s’est abattue sur Le Corbusier ce printemps 2015 en est. Mais : qu’est-ce que le grand public – voire le petit public – comprend vraiment à l’architecture et à l’urbanisme ? Les liens entre idéologies politiques et tracés urbanistiques et architecturaux sont-ils, à ce point, opaques ? Un modèle urbanistique ne s’accommode-t-il pas naturellement davantage de certains modèles de pensée plutôt que d’autres ? Retour sur la polémique et questionnement de l’architecture et l’urbanisme du Corbusier.

Territoire
Hélène Ancion

Donnez-nous, donnez-nous des jardins

Des jardins pour y faire des bêtises. Et des places pour y mettre un marché. Et des vues longues, lointaines, sur des horizons variés. Donnez-nous des espaces verts, des rues, des panoramas, et surtout laissez-nous ceux et celles qui nous restent ! Ça fait du bien à tout le monde, ça attire des visiteurs et des habitants, ça maintient en ville ceux qui y habitaient déjà.

Territoire
Benjamin Assouad

Vers une politique de la ville wallonne ?

Depuis plusieurs années, et souvent sans trop savoir ce que cela signifie réellement, la politique de la ville est à la mode en Wallonie : que ce soit à la faveur du recentrage de l’urbanisation devenu un enjeu majeur pour beaucoup, à la faveur d’un marketing territorial belge et européen qui laisse souvent les villes wallonnes sur la touche, ou encore à la faveur de la régionalisation d’une politique fédérale historique et bien dotée, la Politique Fédérale des Grandes Villes. Tour d’horizon.

Territoire
Hélène Ancion

Qui veut réhumaniser son territoire ?

La consommation, voilà bien l’un des moyens dont on peut s’emparer pour participer au développement durable de son territoire. Ce serait peut-être même le seul à la portée de tous. Un consommateur averti, récalcitrant ou autonome a autant d’effet sur ce qui est proposé que le consommateur avide de nouveautés, influençable, dépensier ou accro du shopping. C’est à dire très peu d’effet. Mais c’est déjà ça ! J’en veux pour preuve la tendance qui arrive avec ses gros sabots, la « réhumanisation ».

Territoire
Benjamin Assouad

Quand le territoire européen souffre, c’est l’environnement qui trinque

Les constats du rapport 2015 de l’Agence Européenne pour l’Environnement ne sont pas bons. L’état de l’environnement européen se dégrade toujours plus, année après année. Et ceci, malgré un arsenal fourni de politiques environnementales, qui, certes, limitent les dégâts, mais sont loin d’enrayer la dégradation de la situation. Dans cet état des lieux des plus sombres, l’aménagement du territoire semble jouer un rôle premier. Une réalité des plus embarrassantes, quand on sait que l’Union Européenne n’est pas compétente dans cette matière clé.

Territoire
Hélène Ancion

L’habitat permanent, des manières d’aménager son territoire et son avenir

Une définition brute de décoffrage de l’habitat permanent serait de le décrire comme le fait de résider toute l’année dans des lieux prévus pour un séjour temporaire. Par exemple, habiter en caravane ou en chalet, au lieu de n’y aller que pendant les périodes de congé. Souvent vu sous l’angle social, à travers des politiques intégrées associant le logement et l’aide sociale, il est désigné comme phénomène ou comme problème à résoudre, une approche qui n’exprime pas véritablement ce qui se passe là-bas, tout près de chez nous. Une belle enquête, menée par RTA pour l’IWEPS, livre en 125 pages le portrait complexe et vivifiant de personnes qui ont planté leurs racines dans un endroit hors norme, avec la volonté d’inventer leur propre solution face à des situations pas faciles.

Nature
Hélène Ancion

La place de la nature en ville et au parc Léopold de Namur

Avec un aplomb qui varie de génération en génération, des espaces verts ont perduré dans nos villes wallonnes et peuvent se vanter d’avoir accompagné les gens et leurs projets. Les arbres ont parfois trop grandi, certains gazons de plus en plus pelés attendent leur injection d’achillée mille-feuille pour mieux résister au piétinement. Mais la nature en ville n’en a pas pour autant perdu ses attraits. L’un des principaux est tout simplement d’être là.

Agriculture
Hélène Ancion

La ruralité se projette dans le futur

« Je me demande bien comment seront nos campagnes en 2040 ? » se demande une poule. Sa copine lui répond « Nous, on ne le verra pas… mais bien les poussins des poussins des poussins de nos poussins… » Ce gag illustre à très juste titre le carnet publié par le Réseau wallon de Développement Rural, « Les territoires ruraux wallons en 2040 ». Une ponte après l’autre, ils vont se transformer jusqu’à, à certains endroits, devenir méconnaissables. Vous en doutez ? Pensez à tous les changements, notamment immobiliers, dont vous avez personnellement été témoins depuis 25 ans !

Territoire
Hélène Ancion

Le Code du Développement Territorial au milieu du gué

Le Gouvernement wallon a adopté ce 22 janvier 2015 en première lecture une version revue et corrigée du Code du Développement Territorial (CoDT), fruit d’un processus apprécié de concertation. La Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) salue les améliorations apportées au CoDT mais souhaite qu’en complément des nombreuses mesures indicatives, quelques contraintes pertinentes donnent du sens et de la clarté à l’aménagement du territoire de la Wallonie.

Mobilité
Céline Tellier

Articuler urbanisme et transport collectif : ils l’ont fait !

Il y a peu, nous vous parlions du cercle vertueux à engendrer pour assurer un avenir aux lignes ferroviaires de desserte locale. Parmi les pistes évoquées figurait en bonne place l’augmentation de la fréquentation de ces lignes, par un aménagement du territoire favorable à l’utilisation du train. Un vœu pieux ? Une énième logorrhée d’expert déconnecté du terrain ? Pas si sûr ! Car il existe aujourd’hui des outils opérationnels pour mettre ces bonnes idées en pratique. Rencontre avec les contrats d’axe !

Société
Hélène Ancion

La saga du Cora d’Estaimpuis

Il s’appelait Excelsius. Il s’est appelé Cora-Botanique. Aujourd’hui, c’est Mozaïk. Le projet de centre commercial de Quevaucamps sort des limbes où l’avaient envoyé trois décisions du Conseil d’État ! Retour sur un dossier fumant. Pour nous accompagner dans ce flashback, Jean-François Pontégnie et Sylvia Vannesche, de notre association Eco-Vie de Mouscron, ont accepté de raconter à leur manière la saga du Cora. Depuis seize ans, Eco-Vie a été aux premières loges, mais elle ne s’est jamais contentée de se tordre les mains comme un spectateur apeuré.

Territoire
Benjamin Assouad

Marchienne-au-Pont, chronique d’une descente aux enfers

Des sommets au fin fond. Il y a peu d’endroits en Europe, et a fortiori en Belgique, où cette expression prend autant son sens qu’à Marchienne-au-Pont, une localité de l’ouest de Charleroi. A Marchienne, on a en effet vu se produire une chute qui dépasse l’entendement. En quelques décennies, les centaines d’hectares, desquelles on tirait une part essentielle de la richesse d’un des pays d’Europe les plus riches, se sont transformées en une terre de misère et de désolation, qui aujourd’hui peine à susciter autre chose de la part du grand public que de la pitié quand ce n’est pas de la stigmatisation.

Territoire
Hélène Ancion

Construire avec les traces de notre passé industriel

Ce mercredi 26 novembre, de 10 à 13h, la Fédération IEW vous invite au troisième et dernier décodage de l’aménagement du territoire de 2014. Anne-Valérie Barlet, Fonctionnaire déléguée f.f. à la Direction provinciale de Liège 2, qui a été conseillère juridique en environnement, aménagement du territoire et reconversion des friches auprès de Duferco via la Société Anonyme SoGePa, nous exposera une matière complexe, éminemment d’actualité en Wallonie : le réaménagement des sites d’activités, notamment les anciens sites industriels.

Territoire
Benjamin Assouad

De l’urgence d’une communauté urbaine pour Bruxelles !

Joëlle Milquet, la nouvelle ministre de la Culture de la Communauté Wallonie-Bruxelles, a remis le dossier de la communauté urbaine pour Bruxelles sur la table ce lundi 3 novembre. Dans une interview à La Libre Belgique et à la Dernière Heure, l’ex-vice-Première ministre a souligné le caractère essentiel de cette politique sur laquelle les francophones auraient l’obligation de s’entendre dans les mois à venir en raison du contexte politique crispé d’asymétrie de majorité entre Fédéral et régions.

Fermer le menu