Zéro déchet
Gaëlle Warnant

Déchets et circularité : ça bouge !

Mouvement « Zéro Déchet », chasse aux plastiques devenus indésirables, circularité des matières…Une effervescence autour de la question des déchets, de la

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Prévention des déchets : histoire d’un éléphant qui accouche d’une souris

Cela faisait longtemps qu’on attendait un texte sur la prévention des déchets en Région wallonne… Qu’on espérait un PLAN de prévention, véritable, ambitieux, qui prenne en considération l’ensemble des flux, qui s’inscrive comme axe directeur fort et transversal de l’ensemble des politiques en la matière… Un PLAN qui soit soumis à une large consultation du public, un plan évalué au niveau environnemental. Mais…

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Gérer nos déchets en Région wallonne ? Le point.

Parfois il est bon et utile de faire le point. Remettre une page blanche sur la table, et mettre à plat en colonnes de petits « + » et petits « – » les arguments à considérer en matière d’équipements de gestion des déchets. C’est ce que la Fédération a fait.

Recherche fiscalité verte, désespérément…

Les quatre fédérations environnementales du pays (Inter-Environnement Wallonie, Inter-Environnement Bruxelles, Bond Beter Leefmilieu, Brussselse Raad voor het Leefmilieu) et leurs principales associations (Greenpeace, WWF, Natagora, Nauurpunt) ont adressé ce mardi un courrier au Secrétaire d’Etat adjoint au Ministre des Finances, Bernard Clerfayt, pour regretter le retard pris dans l’examen des mesures fiscales « vertes » issues du Printemps de l’Environnement.
Pour les environnementalistes, par-delà son importance capitale dans la lutte contre le changement climatique, la fiscalité verte constitue un formidable levier pour réorienter nos modes de production et de consommation vers un système économique durable dont la crise actuelle démontre plus que jamais la nécessité.

Nature
Marie Cors

Directive sols: jolie foirade française

En septembre 2006, la Commission européenne présentait sa proposition de directive définissant un cadre pour la protection des sols. Cette

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Merci, Tetra!

Lors de la « Journée mondiale du lait dans les écoles »[[A l’initiative des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture,

Zéro déchet
Pauline de Wouters

Une économie en mal de régulation ?

L’on savait le capital écologique sensible à la logique du libre marché. Le système économique, la crise bancaire faisant foi, le semble aussi. Dans un cas comme dans l’autre, le besoin de régulation est criant…

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

L’incinération sauvée par la mozarella !

Ou comment les eurodéputés ont lâché prise dans leurs objectifs de prévention pour prôner les filières de recyclage et d’incinération. C’est en effet ce 17 juin 2008 que le Parlement européen a adopté sa Directive cadre sur les déchets.

Zéro déchet
Valérie Xhonneux

Moins de CO2 qu’une tournée nationale ? Un festival bien sûr !

Les festivals rock et pop ressemblent souvent à des dépotoirs à ciel ouvert en fin de manifestation. Ils entraînent aussi une consommation considérable d’eau, de papier, d’électricité, etc. Les organisateurs pourraient notamment placer plus de poubelles…mais les festivaliers ont aussi leur responsabilité. Néanmoins, les festivals présentent un avantage non négligeables: ils permettent de réduire les émissions moyennes de CO2 de chacun des groupes musicaux participants.

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Déchets: objectif prévention!

Les villes et régions européennes préconisent une réduction chiffrée de 15% de déchets. Dans un récent communiqué de presse, l’ACR+ (Association des Cités et Régions pour le Recyclage et la gestion durable des Ressources)1 rappelle en effet son point de vue quant aux obligations prévues dans la directive cadre déchets touchant à la prévention. Le point.

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Que faire des mâchefers ?

Dans un récent communiqué de presse, le Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets en France témoigne des résultats de

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Les encombrants en question

L’encombrant c’est ce qui… encombre, prend de la place, skate nos greniers, caves et garages jusqu’à ce qu’on décide un

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Le rythme endiablé de la salsa des déchets

Le ministre Lutgen et le Gouvernement wallon ont décidé de maintenir le calendrier de fin de mise en décharge tel qu’il avait été défini par Arrêté du Gouvernement wallon le 18 mars 2004. Etat des lieux…

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

10 ans après, toujours plus de déchets !

Il y a tout juste 10 ans, le 23 novembre 1997, la Commission interrégionale de l’emballage (CIRE) voyait officiellement le jour. Cet organisme nouveau avait pour mission de mettre en oeuvre l’Accord de coopération sur la prévention et la gestion des déchets que les trois Régions du pays avaient signé le 30 mai 1996 et qui transposait dans le Droit belge la Directive européenne 94/62/CE visant à éviter et/ou diminuer les impacts des déchets d’emballages sur l’environnement. Très concrètement, il incombait à la Commission de veiller au respect des obligations imposées aux entreprises mettant des produits emballés sur le marché belge.

Zéro déchet
Inter-Environnement Wallonie

Déchets et changements climatiques

La politique de gestion des déchets a des impacts importants sur les changements climatiques : économies d’émissions de gaz à effet de serre, prévention des déchets ou recyclage, problèmes des émissions de méthane consécutif à l’enfouissement des déchets… Le point.

Déchets d’emballage : n’en jetez plus, la poubelle est pleine !

La Commission interrégionale de l’emballage fête ses 10 ans avec un bilan mitigé.

Il y a 10 ans, le 23 novembre 1997, la Commission interrégionale de l’emballage (CIRE) voyait officiellement le jour. Son ordre de mission : mettre en oeuvre l’Accord de coopération sur la prévention et la gestion des déchets conclu entre les trois Régions.

Aujourd’hui, la CIRE fête en grande pompe sa première décade mais force est de constater que son bilan est mitigé : bon sur la gestion ; nul sur la prévention. Certes, les Belges sont devenus les « champions du monde du tri » mais, dans le même temps, la quantité de déchets d’emballages ménagers et industriels mis sur le marché n’a cessé de croître.

Pour la fédération Inter-Environnement Wallonie, la renégociation de l’Accord de coopération actuellement en cours doit être l’occasion d’améliorer les performances de la CIRE, notamment en renforçant ses obligations en matière de prévention. Car le meilleur emballage n’est pas celui qui est recyclé mais celui qui n’existe pas !

Le déchet ultime est un constat d’échec pour le producteur.

Suite aux deux décrets “déchets” approuvés en mars 2007 par le Parlement wallon, une série d’arrêtés du Gouvernement Wallon sont attendus. ils doivent prévoir de façon très pratique comment seront gérés les déchets ménagers et industriels en Région wallonne de façon à « favoriser la prévention et la valorisation des déchets ». Les déchets ultimes étant, en fin de compte, les seuls qui seront encore admis en décharge, il convient de les définir très précisément… Et de nombreux secteurs attendent avec une impatience non dissimulée cette définition…

Coût-vérité pour les déchets wallons : Pour payer moins, jetons moins !

Les ménages wallons payeront désormais le « coût-vérité » de la prise en charge de leurs déchets : tel est le sens de l’arrêté que le Gouvernement wallon vient d’adopter en 1ère lecture sur proposition du Ministre Lutgen.

Inter-Environnement Wallonie, fédération des associations environnementales, se réjouit de cette décision impliquant une meilleure transparence du flux des déchets et la mise en ½uvre du principe du « pollueur/payeur ». La mesure devrait favoriser la responsabilisation des consommateurs puisque pour payer moins, il suffira … de jeter moins.

Rapport annuel de FOST Plus : quand la vertu devient l’alibi du vice…

Inter-Environnement Wallonie regrette le message simpliste envoyé sur base d’une analyse biaisée.

En présentant son rapport d’activité pour l’exercice 2006, FOST Plus se félicite (une fois de plus) de résultats d’une filière tri/recyclage grâce à laquelle « neuf emballages sur dix sont recyclés ».Pour Inter-Environnement Wallonie, fédération des associations environnementales, cette affirmation – abondamment utilisée par le secteur de la distribution pour contester les écotaxes – repose sur une analyse ignorant une partie importante des emballages en circulation. Elle tend par ailleurs à occulter la dimension «prévention» qui doit pourtant être au c½ur d’une politique de gestion de déchets. IEW estime que le tri et le recyclage ne peuvent être des alibis légitimant des comportements de consommation irresponsables.

Fermer le menu