Notre usage de l’espace public en temps de pandémie (et après)

Notre usage de l’espace public en temps de pandémie (et après)

L’espace public est constitué d’une infinité de rues, places, ponts, cours d’eau, espaces verts, reliés entre eux. En circulant dans l’espace public, on est à la fois dehors, souvent en plein air, et dedans, dans un lieu composite, qui a ses propres règles.

Nous sommes confrontés aujourd’hui à des situations graves où l’espace public joue un rôle-clé. D’une part, la pandémie, qui interpelle quant à la capacité des espaces publics à offrir une respiration en complément aux espaces privés. Les parcs publics, les forêts accessibles au public, les sentiers, les berges des cours d’eau ont trouvé dans les habitudes de la population une nouvelle place. D’autre part, la successions d’épisodes d’extrême chaleur a fait prendre conscience de l’utilité des grands arbres, des jardins, des îlots de verdure. Le rôle qu’ils jouent dans la résistance aux écarts de température est venu s’ajouter à l’aspect d’agrément qu’on leur associait spontanément. 

Et si nos espaces publics se réinventaient pour augmenter notre résilience collective ? Si leur aménagement visait prioritairement à contribuer à l’absorption des précipitations et à la restauration de la biodiversité ? 

Ce numéro 6 d’Échelle Humaine vous emmène à la découverte des espaces publics près de chez vous. Constituent-ils le « théâtre de ce qui se passe dehors », ou sont-ils devenus une succursale du Salon de l’auto ? Offrent-ils suffisamment de variété et de sécurité pour être fréquentés par tous et toutes ?

En complément aux trois articles de fond qui composent ce numéro, voici une sélection de références incontournables sur les espaces publics. Et juste après, comme d’habitude, un petit film ! 

Et voilà le petit film

« Vamos a Pontevedra » (Allons à Pontevedra)

Un espace public perd 20000 voitures en mouvement et en stationnement. Comment une ville de 83000 habitants peut-elle résister à un tel choc ? Très bien, à en croire ce reportage de France Info qui est en train de faire un buzz phénoménal ! 
Un reportage de Raphaële Schapira, Katia Pinzon, Marielle Krouk diffusé dans “Envoyé spécial” le 17 juin 2021. 

Puisque c’est bientôt les vacances, vous prendrez bien un bonus ?

« Balconville », images d’archives, reportage tourné au Canada en 1972

Ou comment des enfants passent leurs vacances dans l’espaces public, encadrés par des moniteurs à peine plus âgés qu’eux. 

Hélène Ancion

Aménagement du territoire & Urbanisme