Nouvel article

Namur, le 15 octobre 2004

Communiqué de presse

Environnement / Aménagement du Territoire

Effets pervers d’une taxation sur les sites d’activité économique désaffectés
Le gouvernement wallon a approuvé hier définitivement le projet d’arrêté instaurant une taxe sur les sites d’activité économique désaffectés (SAED). Inter-Environnement Wallonie dénonce le manque de précaution en matière de pollution des sols, l’insuffisance de données pour juger si les sites sont contaminés et la disparition programmée d’un patrimoine industriel de la Région wallonne.

La taxe concerne des sites de plus de 5000 m², non réhabilités, et sur lesquels se trouve au moins un immeuble bâti. Cette dernière condition ouvre toute grande la porte aux démolitions à la hâte afin d’échapper à la taxation. Ces sites seront en outre réutilisés au plus vite alors qu’il manque des données importantes les concernant et une réflexion d’ensemble quand à leur réhabilitation (rénovation /réutilisation et assainissement).

Risques sérieux de pollution en surface et dans le sol
Les anciennes installations présentent des risques de pollution car des polluants o­nt souvent été laissés sur place, enfermés dans des cuves, stockés dans des fûts ou simplement enfouis dans le sol.

De plus, en l’absence d’investigations adéquates, les contaminants présents ne seront pas détectés. En cas de démolition prise à la hâte, une dispersion de ces polluants est à craindre et les coûts d’assainissement risquent d’exploser !

Inter-Environnement Wallonie demande qu’une étude adéquate soit réalisée avant toute démolition afin de s’assurer de l’absence de polluants dans le sol et les bâtiments.

Données insuffisantes concernant les sites et sols contaminés

Trop peu de sites inventoriés o­nt fait l’objet d’études adéquates pour savoir s’ils étaient contaminés : 1.177 études d’orientation sur 6000 sites potentiellement pollués en Région wallonne dont 3.550 sites de friches industrielles. Parmi les friches, 1.801 sites soit 6.434 ha o­nt été inventoriés comme des SAED mais les autres sites inventoriés (1.612 sites soit 6.630 ha) ne répondent pas à la définition d’un SAED.

Les données concernant les sites contaminés sont insuffisantes et il n’y a pas que les sites d’activités désaffectés qui peuvent être contaminés en Région wallonne!

Inter-Environnement Wallonie demande que l’inventaire sur les sites pollués en Région wallonne soit rapidement complété et que les données soient rendues publiques et accessibles suivant le droit d’accès à l’information en matière d’environnement.

Démolition annoncée d’un patrimoine industriel

Un certain nombre des bâtiments du passé représente une valeur historique, culturelle voire architecturale. N’est-il pas dommage d’encourager par cette taxe la démolition systématique de ce qui représente un passé important de la Région wallonne ?

Inter-Environnement Wallonie demande qu’une réflexion d’ensemble soit menée sur les friches industrielles en Région wallonne : ce que nous voulons en faire, comment nous voulons le faire, avec quels moyens et quels acteurs.

Renseignements :

Nolwenn Lécuyer – Inter-Environnement Wallonie – Tél: 081.25.52.80 – portable 0494.27.07.12

Boulevard du Nord, 6 – 5000 NAMUR

Email: n.lecuyer@iewonline.be

Alain Geerts

Communication & Mobilité