Nouvelles infrastructures routières et développement durable: l’impossible mariage

Nouvelles infrastructures routières et développement durable: l’impossible mariage

Liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays, contournement de Spa, contournement de Vielsalm,
projet E420 au sud de Charleroi… de nombreuses associations locales et régionales sont
confrontées à des projets de construction de nouvelles infrastructures routières.

infra-rout.jpg
L’analyse des différents dossiers révèle de multiples similitudes entre ceux-ci. La plus frappante est le réflexe qui consiste à répondre aux problèmes de trafic par une augmentation de l’offre en infrastructures, sans même envisager les autres solutions.

Mettre un frein au déploiement de la mobilité reste aujourd’hui une « impossibilité culturelle majeure ». Passer outre cette impossibilité constitue un des principaux défis de nos sociétés. Pour relever ce défi, il est indispensable de mener une réflexion globale, dans laquelle est analysée la compatibilité du système de mobilité avec les objectifs du développement durable. Dans cette logique Inter-Environnement Wallonie, fédération des associations d’environnement, émet une série de revendications sur la manière dont devraient être traités les projets de nouvelles infrastructures routières.

Pour commander le dossier :

 renvoyez le bulletin de commande ci-joint,

 télécharger-le ici

 ou contactez Sabine Rouard

Prix : 5¤ (plus frais d’envoi).

Pierre Courbe

Mobilité