Ondes électromagnétiques: les associations appellent le ministre Henry à l’action

Des représentants de la Fédération et de ses principales associations actives sur la problématique des ondes électromagnétiques (Teslabel et Clag) ont été reçus au cabinet du ministre Henry afin de remettre un cahier de revendications en vue de la révision du décret régissant l’implantation des antennes-relais de téléphonie mobile.

La délégation environnementale a rappelé à cette occasion l’urgence d’aligner la législation wallonne sur la norme appliquée en région bruxelloise, à savoir une puissance maximale de 3 volts/mètre, cette mesure n’étant pas une finalité en soi mais une étape intermédiaire vers l’instauration du 0,6 volt/mètre qui devra être voté (ainsi que ses arrêtés d’application) avant la fin de la législature.

Les autres revendications transmises au cabinet portent sur:

 l’actualisation du cadastre des antennes;

 l’instauration d’une procédure de permis unique;

 la mise en place d’une structure indépendante pour contrôler les niveaux d’émission.

Consultez le cahier de revendications en cliquant ici.

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental