Pont de Tilff : le KISS* du Ministre

Pont de Tilff : le KISS* du Ministre

Le Ministre des Travaux Publics, Carlo Di Antonio, a présenté ce 17 avril aux autorités communales et aux riverains un nouveau projet pour le remplacement du pont de Tilff. Après une saga de près de 10 ans, l’imagination revient au pouvoir pour sortir ce dossier important de l’ornière.
Inter-Environnement Wallonie applaudit la solution sobre et élégante proposée par le Ministre. La fédération environnementale appelle le Gouvernement wallon, les autorités communales et Infrabel à le soutenir pleinement et à abandonner ainsi le projet démesuré de rocade qui dort dans leurs cartons.

Depuis le diagnostic du mauvais état du pont de Tilff, en 2001, de nombreux projets pour le remplacer ont été mis sur la table. Le dernier, datant de 2008, prévoyait une rocade traversant une bonne partie de la vallée et défigurant une zone en partie naturelle et en partie dédiée aux loisirs, suscitant de ce fait de nombreuses oppositions.

Rapidement après avoir hérité d’un dossier qu’on peut qualifié de « pourri », le Ministre est allé à la rencontre des citoyens et riverains rassemblés dans le collectif « Quel Pont Pour Tilff ? ».

Suite à une remise à plat exemplaire (et, malheureusement, inhabituelle) de tous les arguments et de tous les projets accumulés au fil des ans, c’est aujourd’hui une nouvelle idée, à la fois sobre et élégante, qui émerge. Avec, ce qui n’est pas la moindre des choses, un retour à un processus plus sain et plus respectueux du point de vue démocratique.

Inter-Environnement Wallonie se félicite tout à la fois de la démarche empreinte de bonne gouvernance entreprise par le Ministre et de la qualité du projet qui en est issu. La fédération environnementale espère que cette dynamique résolument positive se poursuivra dans les étapes ultérieures du dossier et elle invite les différentes parties prenantes (Gouvernement wallon, autorités communales et Infrabel) à s’y inscrire pleinement.

* Keep It Simple, Stupid ! : Fais simple, idiot ! (Ne complique pas les choses.)