Prévention et Gestion des Déchets en Région wallonne” du Ministre et la décision du GW du 30 mars 2006

Inter-Environnement Wallonie a révélé ce mardi le millésime 2006 de ses Palme, Chardon et Prix des Associations. Destinés à mettre en exergue un «bon élève » et un « cancre » de la classe environnementale ainsi que l’action d’une des 145 associations membres de la fédération, ces distinctions sont allées respectivement à Dominique Streel, spécialiste de la problématique des déchets et défenseur inlassable de l’environnement décédé le 4 février dernier ; à Jean-Albert Moorkens, président sortant du Conseil d’administration de la FEBIAC (Fédération Belge de l’Industrie de l’Automobile et du Cycle) ; au Réseau de la Forêt, actif sur la problématique des engins motorisés de loisir en forêt.

En décernant sa Palme à Dominique Streel, IEW a souhaité rendre un ultime hommage à celui qui a consacré une bonne part de sa vie à la défense de l’environnement. Spécialiste des déchets, Dominique a combattu avec courage et constance les pratiques mafieuses régnant dans ce secteur. Révolté par l’inégalité des forces entre industriels et riverains ou associations dépourvus de moyens techniques et financiers, il s’est en outre donné sans compter pour mettre ses expertise et expérience au service de ceux-ci.

« Lauréat » du Chardon, Jean-Albert Moorkens est distingué pour ses deux mandats à la tête de la Fédération Belge de l’Industrie de l’Automobile et du Cycle. Alors que la congestion du réseau routier, l’explosion des coûts du pétrole et le réchauffement climatique induit par les émissions polluantes venaient démontrer l’impasse du « tout à la voiture » et la nécessité de changements radicaux en matière de politique de transport, M.Moorkens s’est en effet employé à minimiser la gravité de ces problèmes et à promouvoir de fausses solutions essentiellement ancrées dans le mythe de la voiture « propre ». Sous son mandat, les déclarations et prises de positions du lobby automobile regorgent de perles de cynisme et d’aveuglement dont, à titre d’exemple, « En 2020, la voiture sera plus verte que jamais : la pollution qu’elle occasionnait ne sera plus qu’un mauvais souvenir » ou encore « La FEBIAC appelle les autorités compétentes à ne plus se voiler la face et à investir massivement dans le transport routier »… Il est à signaler que, rompant avec une longue tradition d’ignorance des Chardons primés, M. Moorkens est venu recevoir sa distinction et faire entendre sa contre-argumentation.

Avec le « Prix des Associations », IEW récompense l’importance et la qualité des actions menées par le Réseau de la Forêt qui, de manière innovante et constructive, a interpellé et mis en débat les enjeux liés à l’utilisation de la forêt. Le travail que le Réseau a développé autour de la problématique des engins motorisés de loisirs en forêt a ainsi conduit à une prise de conscience citoyenne mais aussi politique débouchant sur des décisions positives.

Contact :

Pierre Titeux, attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656 – p.titeux@iewonline.be

Alain Geerts

Communication & Mobilité