Synthèse des freins au développement des Agenda 21 locaux en Wallonie et propositions pour y remédier, par IEW et UVCW

Malgré l’urgence, une réelle politique de développement durable se met difficilement en place dans les communes wallonnes.
Freins et proposition d’Inter-Environnment Wallonie et de l’Union des Villes et des Communes de Wallonie.

Inégalités sociales grandissantes tant au Nord qu’au Sud, climat détraqué, pollutions diverses, biodiversité en chute libre, ressources naturelles qui s’épuisent, autant d’observations qui montrent que la planète tourne de moins en moins rond. Le développement durable est une réponse aux défis qui se présentent et nous attendent. Malgré l’urgence, une réelle politique de développement durable se met difficilement en place dans les communes wallonnes. Les freins pouvant expliquer cette difficulté sont présentés dans la première partie de ce travail. Ils sont liés au contexte politique mais sont aussi d’ordre pratique (financement, expertise, …).
Dans la seconde partie, des propositions à la Région wallonne (RW) sont émises afin de remédier à ces freins.

Pour réaliser ce travail, nous nous sommes inspirés de divers rapports, en particulier celui de l’Union des Villes et des Communes de Wallonie qui propose un modèle d’agenda 21 local pour la Région wallonne et celui de la CPDT consistant en une série d’études complémentaires sur les connaissances des communes en matière d’Agenda 21 local (A21L) et sur le développement durable (DD) ainsi que sur les difficultés liées à la réalisation d’un A21L et à la mise en place d’un DD dans les communes.

Alain Geerts

Communication & Mobilité

Fermer le menu