Un “management alter” aux couleurs DD?

Un enseignement «  management alter », pourrait bien voir le jour dès septembre 2006 dans les Hautes Etudes Commerciales… françaises. A l’instar de nos HEC belges, cette célèbre école de commerce française formate les futurs managers en distillant les  grands principes consensuels en matière de management. Ce nouveau cursus d’un an a pour objectif de former les étudiants qui le souhaitent à un entreprenariat plus soucieux des aspects sociaux, éthiques et environnementaux. Les étudiants seront invités  à réfléchir sur le rôle de l’entreprise aujourd’hui, à être critiques vis à vis des pratiques de management actuelles, à proposer un projet professionnel tenant compte des enjeux et contraintes globaux.

La méthode pédagogique sera aussi « alter ». « Nous voulons cesser l’enseignement du haut vers le bas (…). Les étudiants en petit nombre vont quasiment avoir une formation sur mesure adaptée à leur projet. Ils vont aller de la réalité à la théorie » explique Eve Chiapello, initiatrice du projet. Bref, une belle application des principes du développement durable: transversalité et participation, … De la poudre aux yeux ? Les propos d’Eve Chiapello ne vont pas dans ce sens : « les changements déjà effectués au nom du développpement durable ne sont rien par rapport à la révolution qu’il faut attendre d’une prise au sérieux de l’impératif à moyen terme de transformer en profondeur notre mode de croissance. »

Espérons que d’ici quelques années, d’optionnelle la formation deviendra obligatoire et généralisée à tout le cursus. Tel est en tous cas l’ambition de ces professeurs « dissidents » « Il faut que cette majeure existe car à partir d’un petit groupe d’étudiants et de professeurs, nous allons pouvoir développer une expertise et irriguer les autres enseignements ».  

On espère que l’arrosage arrivera jusqu’à nos écoles et nos universités belges. C’est à ce prix que l’Europe enclenchera un véritable processus de développement durable.  

En savoir plus : www.novethic.fr

Anne Thibaut

Alimentation durable & Société