Un simple mécanisme de marché pour accélérer la lutte contre les changements climatiques

Un simple mécanisme de marché pour accélérer la lutte contre les changements climatiques

Le problème des changements climatiques est devenu plus crucial aujourd’hui que ce que l’on imaginait il y a à peine 10 ans. Et, en conséquence, nous devons réagir vite, plus vite en tous cas qu’il n’est désirable pour l’économie et la politique. Des changements progressifs par “petits bonds” ponctués de pauses pour consolider les maigres acquis s’avèrent totalement insuffisants ; un véritable changement systémique est nécessaire.

Entre de plus en plus de scientifiques qui pensent que les humains ont déjà attendu trop longtemps avant d’agir et beaucoup d’économistes qui considèrent qu’une transition rapide est impossible, Peter Barnes et Bill McKibben proposent un mécanisme de marché simple, à implémenter prioritairement aux Etats-Unis, puis progressivement dans le reste du monde : le “cap and dividend”. La clé de cette approche repose sur ce que les économistes appellent le recyclage des recettes, c’est-à-dire : 1) augmenter le prix du carbone suite à un plafonnement de l’offre d’énergie fossile et 2) rendre l’argent aux ménages au moyen d’un versement mensuel pour compenser le coup porté à leurs portefeuilles.

Plus d’infos? Lisez la traduction faite par François Sana de l’article paru sur le site “Solutions for a stustainable and désirable future”.

Crédit photographique : Prod. Numérik – Fotolia.com

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental

Fermer le menu