Victoire : le Gouvernement wallon se détourne des grandes centrales « biomasse » électriques !

Victoire : le Gouvernement wallon se détourne des grandes centrales « biomasse » électriques !

Le Gouvernement wallon vient d’annoncer que le projet de créer de grandes centrales « biomasse » électriques ne verra pas le jour.

Les ONGs environnementales se réjouissent que les autorités politiques aient été sensibles à leurs arguments et prennent dans la foulée une décision au service de l’intérêt général.

Pour Arnaud Collignon expert « énergie » à Inter-Environnement Wallonie, « le ministre Jean-Luc Crucke a pris là une très bonne décision. Le projet de centrale biomasse qui était sur la table prévoyait d’importer du bois d’Afrique du Sud ou de Norvège pendant les 20 prochaines années. C’était donc une aberration tant pour le climat que pour les forêts. Et ce projet ne présentait en outre aucun avantage économique. »

Pour les ONGs environnementales, cette décision aura des répercussions positives sur l’ensemble du secteur énergétique. Comme le précise Juliette Boulet de Greenpeace « les 1,3 milliards € qui étaient prévus pour financer la centrale biomasse vont pouvoir être utilisés pour financer les nombreux projets que la transition énergétique requiert. Ils permettront non seulement de soutenir des productions d’énergies renouvelables vraiment durables mais aussi, par exemple, de rénover notre parc immobilier vieillissant. Cette décision ouvre donc la voie à un vrai débat sur la transition énergétique en Wallonie. »

Contacts presse :

Arnaud Collignon – Chargé de mission énergie, IEW : 0477/700.456
Juliette Boulet, chargée de missions énergies renouvelables – Greenpeace Belgique : 0474/763.497

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental

Fermer le menu