Voitures et CO2 : votre avis les intéresse !

Tous à vos claviers ! Le 12 juin dernier, la Commission européenne a mis en ligne une consultation publique sur la stratégie pour la réduction des émissions de CO2 des voitures. La consultation est ouverte jusque fin juillet.

Au niveau européen (EU 25), le secteur des transports est responsable de 26% des émissions de CO2 (source : Commission européenne, pocketbook Energy & Transport 2005 – http://ec.europa.eu/dgs/energy_transport/figures/pocketbook/2005_en.htm) Le transport routier se taille la part du lion, avec 22% des émissions totales (dont un peu plus des quatre cinquièmes sont imputables aux voitures particulières). Fait aggravant : ces émissions augmentent dramatiquement : + 25% entre 1990 et 2003 pour le transport routier. Ce qui ruine les efforts de réduction accomplis dans d’autres secteurs.
En 1995, la Commission européenne a mis en place une stratégie pour réduire les émissions de CO2 des voitures. L’outil principal : un accord volontaire (donc non contraignant) par lequel l’industrie automobile s’engageait à réduire les émissions moyennes des véhicules neufs à 140 gCO2/km à l’horizon 2008. Aujourd’hui, on ne peut plus nier que cet objectif ne sera pas atteint. Les ONG d’environnement dénoncent inlassablement cette situation, révélatrice d’une manque cruel de volonté politique.
Poussée dans le dos par le Parlement européen (qui demande notamment un objectif contraignant de 120 gCO2/km), la Commission va revoir sa stratégie pour la réduction des émissions de CO2 des voitures. C’est dans ce cadre qu’elle a mis en ligne une consultation publique. L’honnêteté intellectuelle ne semble pas de mise, l’utilisation de la voiture étant présentée comme responsable de 12% des émission européenne… alors que les statistiques européennes (voir lien en début de texte) sont d’un peu plus de 18%… Comme d’habitude dans ce genre d’exercice, les citoyens sont également « testés » sur leurs connaissances. Ainsi, il est demandé combien de CO2 émet une voiture consommant 6 l/100 km (réponse : 150 g/km).

Quoiqu’il en soit, une participation massive à cette consultation appuierait utilement les recommandations du Parlement européen et le travail de lobby des ONG d’environnement. A vos claviers, donc ! Et n’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement à ce sujet.

Site de la consultation : http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=CO2andcars&lang=fr

Pierre Courbe

Mobilité