Une mobilité durable est une mobilité respectueuse de l’environnement et de la santé des personnes et qui répond aux besoins
d’accessibilité de manière efficace

Une mobilité respectueuse de l’environnement…

Limiter l’impact des transports sur la biodiversité et le climat est possible en adoptant l’approche “moins-autrement-mieux”.

IEW promeut un système de transport dans lequel on se déplace moins, autrement (en utilisant les modes alternatifs tels que le vélo, la marche et les transports en commun) et mieux (avec des véhicules moins polluants et moins dangereux, plus efficaces, utilisant des énergies renouvelables). Cela permet de limiter l’impact sur l’environnement non seulement là où sont effectués les déplacements, mais aussi là où sont prélevées les ressources nécessaires à la construction et à l’utilisation des véhicules.

… respectueuse de la santé des personnes…

Se déplacer sans mettre en danger la vie d’autrui et sans exposer son entourage à un bruit excessif et/ou à de l’air pollué nuisibles pour la santé devrait être une évidence.

Le système de mobilité qui s’est développé à la fin du 20° siècle, basé sur la voiture et le camion, induit de nombreuses souffrances : accidents de la route, maladies respiratoires, stress induit par le bruit du trafic, … Le système promu par IEW, dans lequel l’utilisation de la voiture et du camion sont devenus l’exception, respecte la santé des personnes. Mieux : l’utilisation des modes actifs tels que le vélo et la marche, participe à les maintenir en bonne santé.

… qui réponde aux besoins d’accessibilité…

Garantir l’accessibilité de la population aux biens et aux services sur l’ensemble du territoire constitue l’objectif de base d’un système de transport.

La manière dont est aménagé et habité le territoire influence fortement l’accessibilité aux lieux, aux biens et aux personnes. Nous plaidons dès lors en faveur de centres urbains et villageois (re)devenus conviviaux, où l’espace public est d’abord un lieu de vie avant d’être un espace de circulation. Nous encourageons le développement des circuits courts afin de diminuer les volumes de transport de marchandises et de nourriture.

… et efficace

Utiliser prioritairement les modes de transport actifs (dont la marche et le vélo) de même que les transports en commun, et passer aisément d’un mode à l’autre, voilà la clé d’une mobilité durable.

IEW plaide pour une efficacité d’utilisation et une efficacité énergétique. Dans le système que nous promouvons, occupation parcimonieuse du territoire et proximité des services permettent à toutes les personnes de se déplacer facilement à pied ou à vélo. Pour les plus longues distances, on utilise les transports en commun alimentés par des énergies 100% renouvelables et organisés autour de nœuds de correspondance. La voiture dans une version légère, électrique et partagée est réservée à des profils ou trajets particuliers.

Nos dernières analyses sur la thématique de la mobilité

Juliette Walckiers

Mobilité durable : GO, please !

Dernière ligne droite pour le Gouvernement wallon et son Ministre de la mobilité ! Si une année civile complète est budgétisée,

Fermer le menu